Selon un sondage réalisé par Opinion Way pour monexpert-renovation-energie.fr, de nombreux locataires ne seraient pas satisfaits de leurs relations avec leur propriétaire lorsqu’il s’agit de la rénovation énergétique de leur logement. Zoom sur les principaux résultats.

Calculez vos économies d’énergie

Des locataires peu satisfaits des performances énergétiques de leur logement
Travaux énergétiques des logements en location : la relation propriétaire/locataire

Selon les résultats de l’étude Opinion Way, 81 % des locataires interrogés seraient globalement satisfaits de leurs relations avec leur propriétaire… sauf lorsqu’on aborde la question des travaux de rénovation énergétique. Il apparaît que :

  • 60 % des sondés indiquent avoir froid dans leur logement ;
  • Plus de 1 locataire sur 10 a déjà dû prendre en charge lui-même des travaux de chauffage ;
  • 35 % des personnes interrogées ne sont pas satisfaites concernant l’efficacité thermique de leur logement ;
  • 85 % des personnes interrogées seraient favorables à la mise en place d’une obligation pour les propriétaires de réaliser des travaux de rénovation énergétique ;
  • 66 % estiment que leur propriétaire n’entretient pas assez l’isolation, la ventilation et le chauffage de leur logement. Dans le détail, ils sont 16 % à ne pas être satisfaits de l’isolation de leur logement ;
  • 33 % des interrogés disposent d’une installation vétuste en matière d’isolation, contre 21 % pour la ventilation, ou 12 % pour le chauffage.

Concernant l’isolation, le mécontentement des locataires peut être compréhensible dans la mesure où un logement mal isolé s’accompagne souvent de factures de chauffage élevées en raison des déperditions de chaleur constantes en hiver. En effet, l’Ademe indique qu’une habitation où l’isolation n’est pas optimale peut entraîner des déperditions de chaleur de l’ordre de :

  • 25 à 30 % via le toit ;
  • 20 à 25 % via les murs ;
  • 20 à 25 % via l’air renouvelé ;
  • 10 à 15 % via les fenêtres ;
  • 7 à 10 % via les planchers ;
  • 5 à 10 % via les ponts thermiques.

Une méconnaissance des aides aux travaux de rénovation énergétique ?

Le coût des travaux de rénovation énergétique est probablement l’une des raisons pour lesquelles les propriétaires se montrent peu enclins à rénover le système de chauffage ou l’isolation de leurs logements loués. Il faut toutefois savoir qu’il existe un large éventail d’aides permettant de réduire les frais mais aussi d’échelonner le paiement des travaux.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 30 %, la TVA à taux réduit de 5,5 %, l’éco-prêt à taux zéro, les primes énergies, les aides de l’Anah mais aussi les aides des collectivités territoriales sont autant de pistes à explorer pour le financement de travaux de rénovation énergétique.

À noter également, la méconnaissance des propriétaires quant aux différents types de travaux envisageables.

 

Pour aller plus loin

Sur le même thème