Dans un arrêté relatif aux tarifs réglementés de l’électricité, la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie ainsi que le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique indiquent une hausse des tarifs de l’électricité à partir du 1er août 2015. L’énergie tout compris fait le point sur les détails de cet arrêté.

Calculez vos économies d’énergie

Comment sont fixés les tarifs réglementés de l’électricité ?

tarifs electricite

Conformément au décret du 28 octobre 2014, les tarifs réglementés de l’électricité sont définis selon la méthodologie dite de l’empilement des coûts. Ces tarifs sont ainsi fixés en additionnant le prix d’accès régulé à l’électricité nucléaire historique, le coût du complément à la fourniture d'électricité qui comprend la garantie de capacité, les coûts de transport de l'électricité et les coûts de commercialisation ainsi qu’une rémunération normale.

 

Il existe trois types de tarifs, comportant chacun plusieurs options choisies par le client en fonction de sa consommation. Ces trois tarifs sont :

  • Le tarif Bleu : il s’agit du tarif proposé pour les sites situés en France métropolitaine et raccordés en basse tension, dont la puissance maximale souscrite est inférieure ou égale à 36 kVA ;
  • Le tarif Jaune : les conditions sont identiques à celles du tarif bleu, mais le tarif jaune s’applique aux installations dont la puissance maximale est supérieure à 36 kVA ;
  • Le tarif Vert : il concerne les consommateurs des sites raccordés en haute tension.

Les nouveaux tarifs précisés dans l’arrêté

L’arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de l’électricité prévoit une évolution du prix de l’électricité à compter du 1er août 2015. En moyenne, les tarifs évoluent de la manière suivante :

  • Le tarif Bleu augmente de 2,5% pour les consommateurs faisant un usage résidentiel de l’électricité. En revanche, le tarif reste inchangé en cas d’usage non résidentiel (pour les artisans, les commerçants et les petites entreprises) ;
  • Le tarif Jaune connaît une hausse de 0,9% ;
  • Le tarif Vert augmente de 4%.

 

Ces augmentations de tarif interviennent notamment pour compenser les trop faibles hausses de tarifs de l’électricité pratiquées depuis 2012. On estime en effet à 2,1 milliards d’euros le manque à gagner pour EDF en raison des augmentations insuffisantes et des gels de tarifs survenus entre 2012 et 2014.

 

Le saviez-vous ?

Choisir l’option Heures Creuses permet de bénéficier d’un tarif préférentiel en cas d’utilisation d’appareils électriques durant la nuit.

 

Calculez vos économies d’énergie

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème