Tout savoir sur la réglementation thermique 2020

La réglementation thermique encadre les professionnels du bâtiment et concerne la construction en neuf. Depuis la mise en place de la première réglementation thermique en 1974, le secteur du bâtiment s’installe dans une dynamique d’amélioration des matériaux de construction et de limitation de consommation énergétique. La réglementation actuelle est la RT 2012 mais elle sera bientôt remplacée par la RT 2020.

Tout savoir sur la réglementation thermique 2020

Qu’est-ce que la RT 2020 ?

La réglementation thermique 2020 réunit un ensemble de normes visant à construire des bâtiments à énergie positive et des maisons passives. Un bâtiment répondant aux directives de la RT 2020 doit avoir une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep par m2 et une consommation totale en énergie (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage et appareils électriques) inférieure à 100 kWh par m2. Les normes RT 2020 ciblent le zéro gaspillage énergétique, ainsi que la production d’énergie. Elles rendent également l’utilisateur acteur de la transition énergétique.

Quand la réglementation thermique 2020 entrera-t-elle en vigueur ?

Les nouvelles normes RT 2020 deviendront obligatoires pour toutes les constructions neuves dès fin 2020. Certaines expérimentations ont déjà eu lieu depuis 2014 et les bâtiments publics comme les écoles, les mairies, etc., devraient entamer le mouvement dès 2018. Or, selon les difficultés financières et techniques, l’entrée en vigueur de la réglementation thermique 2020 risque d’être repoussée à 2025.

Pourquoi une nouvelle réglementation thermique en 2020 ?

Le bâtiment représente 40 % de l’énergie totale consommée en Europe, devant les transports et l’industrie. Ce secteur est responsable de plus de 40 % des émissions de CO2. L’entrée en vigueur de la réglementation thermique 2020 a pour but de réduire la consommation d’énergie et l’émission de gaz polluants responsables de l’effet de serre grâce à la construction de bâtiments autonomes et favorisant l’économie d’énergie.

Quelles sont les différences entre RT 2012 et RT 2020 ?

Si la RT 2012 et la RT 2020 ont quelques points communs comme certains types d’usages pris en compte, ces deux réglementations diffèrent selon plusieurs aspects.

 

RT 2012

RT 2020

Types de bâtiment

Construction BBC (consommation limitée à 50 kWh/m2)

Construction BEPOS (qui génère plus d’énergie qu’elle n’en consomme)

But principal

Diminution de la consommation des équipements

Suppression du gaspillage énergétique

Pour quels usages ?

  • Refroidissement
  • Chauffage
  • Production d’eau chaude sanitaire
  • Éclairage
  • Auxiliaires
  • Les mêmes que RT 2012
  • Appareils ménagers
  • Appareils électroménagers
  • Effets du carbone de la construction

Moyens logistiques pour atteindre ce but

Isolation thermique des bâtiments

  • Isolation thermique des bâtiments
  • Production d’énergie
  • Empreinte environnementale

Quels sont les principes de la maison passive ?

Une maison passive est un bâtiment qui produit autant d’énergie qu’il en consomme. Elle est alors considérée comme autonome. Grâce à une isolation performante et des matériaux de construction spécifiques, la maison passive consomme en moyenne 4 fois moins d’énergie qu’une maison traditionnelle. En plus d’être moins énergivore, la maison passive propose un confort de vie plus important, sans courant d’air et avec une température homogène. La RT 2020 souhaite dépasser ce concept avec la construction de bâtiments à énergie positive.

Qu’est-ce qu’un bâtiment à énergie positive ?

Le bâtiment à énergie positive, plus communément appelé BEPOS, est un bâtiment qui génère plus d’énergie qu’il n’en consomme au quotidien. Pour ce faire, les matériaux utilisés pour leur construction doivent favoriser l’accumulation et la diffusion de la chaleur dans le bâtiment. Toits, fenêtres, murs d’enceinte entre autres sont conçus de façon à couvrir les dépenses énergétiques annuelles des occupants du bâtiment.

L’orientation de ce type de construction est réfléchie selon le taux d’exposition aux UV et grâce aux énergies renouvelables, le bâtiment produit sa propre énergie. À terme, le surplus d’énergie peut par la suite être revendu au réseau électrique public. La RT 2020 définit donc le cahier des charges à remplir pour concevoir les BEPOS.

Quels matériaux utiliser pour une construction BEPOS ?

Pour réaliser un bâtiment à énergie positive, les professionnels doivent utiliser des matériaux écologiques, c’est-à-dire que leur conception est respectueuse de l’environnement et que leur utilisation garantit une grande performance énergétique. Pour l’ossature du bâtiment, la brique de terre cuite, de terre crue ou le bois sont utilisés tandis que pour assurer une isolation efficace, le chanvre, la fibre de bois, le liège, le feutre de laine de mouton ou encore la ouate de cellulose sont à privilégier.

RT 2020 : quelle place pour les énergies renouvelables ?

Afin qu’un bâtiment à énergie positive puisse créer davantage d’énergie, la RT 2020 s’appuie sur le principe des énergies renouvelables. Un ou plusieurs dispositifs doivent être installés pour développer la production d’énergie et encourager l’autoconsommation énergétique. Parmi les différentes installations favorisant la production d’énergie, on retrouve :

  • Le puits canadien ;
  • Les panneaux solaires thermiques ;
  • Le poêle à bois ;
  • Le ballon thermodynamique.

Quel système de chauffage pour un bâtiment RT 2020 ?

Le chauffage d’un bâtiment répondant aux normes RT 2020 se fait en trois étapes. Le chauffage principal est assuré pour un système de chauffage solaire passif, qui fonctionne grâce au rayonnement du soleil. Cette chaleur passe ensuite par un circuit d’air chaud qui la diffuse dans le logement. Le chauffage d’appoint est issu du chauffage solaire actif (centrale de traitement d’air double flux). Si besoin, les occupants du logement peuvent utiliser en complément, un équipement de type poêle à bois ou chaudière électrogène (pour les régions les plus froides).

RT 2020 : quel impact pour les particuliers ?

Si la réglementation thermique 2020 s’adresse principalement aux professionnels du bâtiment, les particuliers ont un rôle à jouer dans la transition énergétique et dans le respect de l’environnement. Grâce à un système de bilans réguliers, le foyer peut suivre sa consommation et adapter ses comportements en fonction. En favorisant l’autoconsommation, les particuliers sont responsabilisés au quotidien. Dans cette optique, l’utilisation de produits ménagers et électroménagers à faible consommation énergétique est vivement encouragée. Des campagnes d’information visant à sensibiliser les occupants de tels bâtiments seront organisées.

Combien coûte la construction d’un bâtiment aux normes RT 2020 ?

La construction d’un bâtiment de type BEPOS représente un investissement plus important qu’un bâtiment aux normes BBC ou répondant aux réglementations RT 2005. Cependant, les économies réalisées au quotidien grâce à une consommation d’énergie nulle ou grâce à la revente d’énergie à EDF, assurent une rentabilité rapide. De plus, un bâtiment aux normes RT 2020 affiche une plus-value au moment de la revente. Avec la mise en vigueur de la réglementation thermique 2020, et la démocratisation des bâtiments BEPOS, le prix de construction devrait baisser. De même, le prix des énergies étant en constante augmentation, le retour sur investissement d’un bâtiment aux normes RT 2020 sera encore plus rapide.

 

Pour aller plus loin

Sur le même thème