Quelles actions pour mettre en place des mesures efficaces ?
Selon l’Institut Montaigne, les pouvoirs publics doivent mener trois actions afin de mettre en place des mesures de rénovation énergétique efficaces :
  • Favoriser l’accès à l’information des particuliers
  • Renforcer les incitations économiques 
  • Adopter des politiques adaptées aux besoins régionaux

 

Favoriser l’accès à l’information des particuliers sur la rénovation énergétique

En raison du foisonnement d’information et de la rapidité d’évolution qui caractérise le secteur, un travail de clarification et d’accompagnement des particuliers est nécessaire. Le particulier n’est à priori pas expert sur les solutions et sur les aides et financements existants dans la rénovation énergétique. Cet accompagnement doit être réalisé à toutes les étapes de son projet de rénovation : du diagnostic de sa consommation énergétique jusqu'à l’utilisation des équipements installés. L’initiative de L’énergie tout compris participe à ce souci de clarification, en regroupant de nombreux contenus concernant les solutions d’économies d’énergie et un diagnostic énergétique en ligne pour aider chacun à déterminer les priorités dans son propre logement.

 

Renforcer les mesures d’incitations économiques 

Les mesures permettant d’inciter les particuliers à investir dans la rénovation énergétiques sont multiples. Pour L’institut Montaigne, l’efficacité d’une politique énergétique dépend de sa capacité à coordonner ces outils en faisant converger les intérêts divergents des différentes parties prenantes (locataires, propriétaires, entreprises, pouvoirs publics..).

  • Les subventions peuvent prendre différentes formes en fonction des objectifs visés. Lorsque l’objectif est d’assurer le développement d’une nouvelle technologie, les subventions directes ou les crédits d’impôt sont recommandés. Lorsque l’objectif est de palier à un manque de capital initial des particuliers, les prêts bonifiés (tel que le prêt à taux zéro) peuvent être utilisés. 
  • La réglementation permet d’envoyer un signal fort à tous les acteurs mais certaines innovations (technologiques, marketing, organisationnelles) peuvent ne pas correspondre aux différents cas considérés dans les réglementations.
  • Les tarifs réglementés de vente de l’énergie doivent correspondre aux coûts complets de consommation de l’énergie afin d’inciter les particuliers à réduire leur consommation en investissant dans les solutions appropriées. Pour découvrir les solutions appropriées à votre logement, cliquez ici.

 

Adopter des politiques ciblées en décentralisant les prises de décisions sur l'énergie

D’après l’Institut Montaigne, la définition des objectifs, la régulation du secteur et le pilotage des mesures de rénovation énergétique doivent se faire au niveau national afin d’obtenir une politique publique cohérente. En revanche, la mise en place des mesures de rénovation énergétique, afin d’être efficace, doit être menée au niveau des régions et des collectivités territoriales.

Sur le même thème