Prévue pour le 5 septembre, l’annonce officielle des réformes écologiques du ministre de l’environnement, Philippe Martin a finalement été décalée.

Une annonce reportée d’une dizaine de jours

L'annonce des réformes sur la transition énergétique décalée à mi-septembre

Qualifiées de « fortes », la publication des réformes devra attendre. En effet, le ministre devait effectuer l’annonce en compagnie de la ministre du logement, Cécile Duflot. Si officiellement des problèmes de concordance de calendrier ont été évoqués, il est envisageable que des accords n’aient pas été trouvés en interne sur l’ensemble des mesures.

Si les réformes devraient finalement être annoncées vers la mi-septembre, aucune date n’a, à ce jour, été arrêtée.

 

La contribution climat-énergie et le PREH attendus

Annoncée durant la fin du mois d’Aout, la contribution climat-énergies devrait sans doute être au programme de l’annonce de Philippe Martin. Elle prévoit la mise en place de dispositions fiscales afin d’imposer les particuliers sur leur consommation d’énergies fossiles tout en incitant la transition énergétique par le biais de crédits d’impôt.

Autre mesure qui devrait être davantage détaillée : le PREH (Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat), un dispositif permettant d’accompagner les particuliers dans leurs travaux. Le doublement du budget de l’ANAH a quant lui déjà été annoncé.

 

Lancement d’une campagne nationale de communication

Une campagne de communication nationale est également prévue en Septembre afin de sensibiliser les particuliers aux économies d’énergie ainsi qu’aux aides auxquelles ils peuvent prétendre. Pour rappel, l’objectif du Gouvernement en matière de transition énergétique est de procéder à la rénovation thermique de 500 000 logements par an.

 

Sur le même thème