Le chauffage représente l’un des principaux postes de dépenses des ménages français. Outre une bonne isolation, les équipements de chauffage jouent un rôle non négligeable dans la réduction de la facture d’énergie. Les radiateurs à inertie permettent notamment de réaliser des économies tout en offrant un confort optimal aux occupants du logement.

Demander un devis gratuit

Pourquoi installer un radiateur à inertie ?
Faire des économies d’énergie grâce à un radiateur à inertie

Cette nouvelle génération de radiateur à inertie dispose d’une technologie qui permet d’éviter les variations de températures en diffusant une chaleur douce et constante, tout en optimisant la consommation d’énergie. Le radiateur à inertie diffuse sa chaleur grâce à un fluide caloporteur ou grâce au matériau utilisé pour sa conception (fonte, brique réfractaire, verre, aluminium, granit, pierre de lave, stéatite, etc.). Le confort de ce type de chauffage est tout à fait comparable à celui d’un chauffage central, avec en plus l’avantage de ne pas assécher l’air. Placé au bon endroit, le radiateur à inertie permet de réaliser des économies d’énergie pouvant atteindre 40 %, par rapport à un chauffage classique. Certains fabricants proposent même des modèles de radiateur à inertie directement équipés d’un programmateur, et d’un d'indicateur de consommation, ainsi que d’un détecteur de présence et d'ouverture de fenêtres.

Comment choisir son chauffage à inertie ?

Un radiateur à inertie emmagasine la chaleur, et la diffuse ensuite dans la pièce. La capacité d’inertie thermique de l’appareil dépend de la nature et du volume du matériau utilisé. Plus la masse de ce matériau sera grande, plus le radiateur sera lourd et meilleures seront ses performances. La pierre de lave, la stéatite et la brique réfractaire ont les plus forts pouvoirs d’inertie et d’accumulation de chaleur, alors que ceux du fluide caloporteur et de l’aluminium sont les plus bas.

Les statistiques montrent que 70 % de nos dépenses de chauffage servent à chauffer les pièces dans lesquelles on vit le jour (salon, cuisine, salle à manger et bureau), et 30 % pour les chambres. Pour optimiser l’investissement de départ et les futures économies d’énergie, les appareils à fluide caloporteur sont à installer de préférence dans les chambres, tandis que les appareils en fonte, brique ou verre trouvent leur place dans les pièces de jour. Il est également judicieux de choisir un radiateur à inertie dont la puissance correspond au style de vie et aux besoins du foyer.

 

Les avantages du radiateur à inertie

Un radiateur à inertie monte rapidement en température et diffuse en continu une chaleur douce, homogène et enveloppante sans assécher l’air. Cette diffusion permet de maintenir le gradient de température entre le sol et le plafond entre 1 et 2 °C. Fiable et robuste, cet appareil ne nécessite ni gros travaux d’installation, ni entretien particulier. Pour passer du radiateur classique au radiateur à inertie, un simple branchement électrique suffit et la diversité des formes et des couleurs disponibles sur le marché permet très facilement d’intégrer ce type de chauffage à tous les styles d’intérieur.

Même si selon sa puissance et ses caractéristiques techniques un radiateur à inertie coûte entre 300 et 1500 € TTC, son fonctionnement économique lui confère un très bon rapport qualité / prix. Au bout du compte, les avantages du radiateur à inertie l’emportent très largement sur l’investissement de départ qui reste son seul inconvénient.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème