Isolation du sol : comment choisir ?

Avant de débuter des travaux d’isolation des sols, il est très important de trouver les bons matériaux. Il faut avant tout choisir l’isolant adapté et présentant de bonnes garanties en matière de résistance thermique et de résistance mécanique. Les plus fréquemment utilisés restent les matériaux de synthèse et les laines minérales. L’offre étant très vaste dans ce domaine, les conseils d’un professionnel sont utiles pour trouver l’isolant correspondant parfaitement à vos besoins.

 

Choix de l’isolant : la résistance thermique, un critère fondamental

La résistance thermique correspond à la capacité d’un matériau à retenir la chaleur, le principal critère en matière de choix d’isolant. Plus un produit offre une résistance thermique importante, plus son épaisseur pourra être réduite, ce qui peut se révéler un point très important dans le cas d’isolation de sols dépourvus de vide sanitaire. Au moment du choix de l’isolant, n’oubliez pas les conditions requises pour bénéficier de certaines aides à l’investissement :

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel ;
  • Le logement doit être achevé depuis plus de deux ans ;
  • La résistance thermique de l’isolant posé doit être : R ≥ 2,4m2.K/W ;
  • L’isolant choisi doit être certifié ACERMI (Association pour la certification des matériaux isolants) ou disposer d’un Avis technique ou document technique d’application du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment).

Les laines minérales : des isolants majoritairement choisis

Dans le domaine de l’isolation thermique du sol, les laines minérales, qu’elles soient de roche ou de verre, ont une bonne longueur d’avance sur les autres isolants et représentent environ 65% du marché. Un succès qui s’explique aisément par le fait qu’elles présentent un très bon rapport qualité/prix. Le polystyrène, qu’il soit extrudé ou expansé, ainsi que le polyuréthane sont régulièrement utilisés pour l’isolation des sols. Il est aussi possible de choisir des matériaux moins standards et plus écologiques tels que le chanvre, la fibre de coco, le lin, etc. Là encore, l’avis d’un professionnel pour vous orienter dans vos choix estprécieux.

La sécurité au cœur du choix de l’isolant pour les sols

En cas de sinistre grave, l’isolant choisi pour vos sols peut être confronté à une fuite d’eau ou un incendie. Sa capacité à résister à de tels dégâts est donc prépondérante pour la sécurité de votre habitation et de ses occupants. Des matières hydrophobes et incombustibles, c’est-à-dire résistantes aussi bien à l’eau qu’au feu, doivent être privilégiées.

La question du coût pour choisir son isolant thermique

Bien évidemment, en ce qui concerne les matériaux isolants, le coût peut varier et il s’agit d’un critère à prendre en considération dans l’élaboration de votre projet. Il est important de s’intéresser aux aides financières auxquelles vous pouvez prétendre, ou aux économies réalisées après vos travaux. La laine de verre demeure particulièrement attractive avec un coût variant de 5 à 10 €/m2. Le polystyrène expansé n’est guère plus cher et se situe dans une fourchette de 5 à 15 €/m2, tandis que le prix du polystyrène expansé est de 10 à 20 €/m2. Particulièrement résistante, la mousse de polyuréthane peut s’avérer un choix intéressant, mais il faut savoir que son coût moyen est de 65 €/m2.

Isolants pour les sols : la nouvelle génération

La technologie évolue rapidement et de nouveaux isolants font leur apparition sur le marché. Leur prix reste pour l’heure assez élevé, mais nul doute qu’ils représentent en partie l’avenir de l’isolation. Parmi ceux-ci, on peut citer les aérogels composés d’air et ultralégers, les panneaux isolants sous vide (dans lesquels on peut justement placer des aérogels), ou les matériaux à changement de phase. Ces derniers contiennent des microbilles de cire de paraffine qui fondent à 22 °C et absorbent la chaleur, tandis qu’en dessous de cette température, ils se solidifient et restituent la chaleur.

En savoir plus – Les labels comme indicateur

L’offre concernant les isolants est telle qu’il n’est pas toujours facile pour un particulier de s’y retrouver. Le fait que le sol à isoler soit placé au-dessus d’un vide sanitaire ou non a également une incidence importante sur les travaux et le choix des matériaux. C’est pourquoi notre réseau de partenaires qualifiés vous sera particulièrement utile pour faire le meilleur choix et établir un devis. Ils peuvent vous éclairer sur les différents labels. La certification ACERMI récompense ainsi les meilleurs isolants du marché.

Découvrez les autres solutions d'isolation et de ventilation

Découvrez les autres solutions d'isolation et de ventilation