Des aides pour financer les travaux d'isolation de vos toitures terrasses

Il existe diverses aides permettant de financer les travaux d’isolation d’une toiture terrasse et de réduire les coûts à sa charge. Vous pouvez par exemple, bénéficier sous conditions de la prime énergie de Total, d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), d’une TVA à taux réduit à 5,5%, d’un éco-prêt à taux zéro, mais aussi des aides provenant des collectivités locales ou de l’Anah. N’hésitez pas à vous renseigner afin de savoir si votre projet est éligible.

 

La prime énergie Total : un réglement en euros

Dans le cadre de certains travaux visant à améliorer les performances thermiques de votre logement, comme l’isolation de votre toiture terrasse, vous pouvez prétendre à recevoir une prime énergie versée par Total. Il s'agit d'un réglement en euros à la fin de vos travaux. Elle vous permet d’alléger la facture finale de vos travaux. Vous pouvez estimer le montant de cette prime en utilisant notre simulateur de prime énergie. Par exemple, pour l'isolation d'une toiture terrasse de 100 m2 d'une maison située à Grenoble, comptez jusqu'à 660 euros !

La demande et l’ouverture du dossier doivent se faire avant le début des travaux, et sous certaines conditions. Pour prétendre à la prime énergie :

  • Mon inscription sur le site a été réalisée avant la date de signature de mon devis
  • Mes travaux sont réalisés par un professionnel titulaire de la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) correspondant au type de travaux réalisés et valide à la date d’acceptation du devis
  • La construction de mon logement est achevée depuis plus de 2 ans.
  • Je n’ai pas envoyé mon dossier auprès d’un autre programme CEE (en cas de litige, les deux dossiers seraient annulés et aucune prime ne serait versée)
  • La résistance thermique de l’isolant doit être supérieure ou égale à 4,5 m².K/W ;
  • L’isolant doit être certifié par l’Acermi ou bénéficier d’un avis technique ou document technique d’application du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

Par ailleurs, la facture que vous fournira le professionnel ayant réalisé les travaux devra comprendre :

  • Les dates mentionnées sur la facture et sur l’attestation sont les mêmes
  • La date d’acceptation du devis est identique à la date d’engagement de l’opération renseignée sur l’attestation sur l’honneur
  • Le SIRET du professionnel est le même sur la facture et sur l’attestation sur l’honneur
  • La facture indique :
    • La mise en place d’une isolation de toiture terrasse
    • La surface isolée (en m²)
    • La résistance thermique (en m².K/W) de l’isolant installé
    • Mes coordonnées (nom, prénom, adresse complète et adresse chantier si différente de mon adresse principale)

Le crédit d’impôt à 30% : une aide pour l’isolation de votre toiture

Améliorer l’isolation thermique de sa toiture permet aussi de bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique. Un seul peut être accordé sur une période de cinq ans. L’isolation des parois opaques (et donc des toits) vous donne droit à un crédit d’impôt de 30%, pour un logement de plus de deux ans et dans la limite d’un plafond de 150 € TTC par mètre carré. Ce crédit d’impôt est soumis à certaines conditions :

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE ;
  • L’ensemble de la toiture doit être isolé ;
  • La résistance thermique de l’isolant doit être supérieure ou égale à 4,5 m².K/W.

En fonction des devis que vous avez pu obtenir, vous pouvez calculer le montant de cette aide en utilisant notre simulateur de crédit d’impôt 2015. Pour bénéficier de celui-ci, il vous suffit ensuite de remplir la ligne dédiée sur votre déclaration de revenus. Il est important de préciser que le fait d’être non imposable ne vous empêche pas de bénéficier d’un crédit d’impôt. Dans ce cas, à la place d’un abattement sur vos impôts à payer, vous recevrez directement un chèque du Trésor public.

Si vous avez effectué vos travaux entre le 1er janvier 2014 et le 31 août 2014, c'est le crédit d'impôt développement durable (CIDD) qui s'applique (deux taux : 15% en action unique et 25% en cas de bouquet de travaux). Pour vérifier les conditions d'éligibilité du CIDD, nous vous invitons à vous rendre sur la page de notre dossier spécial consacré à ce sujet. 

La TVA à taux réduit à 5,5% (à compter du 1er janvier 2014)

En faisant réaliser l’isolation de votre toiture terrasse par un professionnel, vous bénéficiez d’une TVA à taux réduit à 5,5% depuis le 1er janvier 2014, qui va également alléger la facture. Cette TVA à taux réduit s’applique aussi bien à l’achat du matériel, qu’à son installation. Seule condition pour y prétendre, le fait que votre logement, maison ou appartement, doit avoir été construit depuis plus de deux ans.

L’éco-prêt à taux zéro peut s’appliquer à l’isolation d’une toiture

Si vous avez choisi d’améliorer la performance énergétique globale de votre logement par un bouquet de travaux dans lequel est incluse l’isolation de la toiture terrasse, vous pouvez également demander un éco-prêt à taux zéro. Cet éco-prêt sera d’un montant maximum de 20 000€ avec une durée de remboursement pouvant aller jusqu’à dix ans pour un bouquet de deux travaux. Il sera plafonné à 30 000€ et vous disposez de 15 ans de remboursement, pour un bouquet de trois travaux. Vous pouvez le cumuler avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), à condition que le montant des revenus du foyer fiscal soit de 25 000 € pour les célibataires et de 35 000 € pour les couples mariés ou pacsés.

Les aides de l’Anah et des collectivités locales

Renseignez-vous enfin auprès de l’Anah – Agence nationale pour l'amélioration de l’habitat – pour savoir si vous pouvez prétendre à des aides entrant dans le cadre de ses programmes. Ces aides de l’Anah sont notamment attribuées selon des critères de ressources, et vous pouvez utiliser notre simulateur d’éligibilité pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

Par ailleurs, de nombreuses collectivités territoriales (communes, départements, régions) proposent des aides financières locales pour les travaux visant à réduire sa consommation d’énergie. L’isolation des toitures terrasses entre parfois dans ce cadre et vous pouvez vous renseigner auprès de ces collectivités, notamment en vous rendant sur le site internet de votre commune ou de votre Conseil général, pour savoir si vous pouvez y prétendre.

Découvrez les autres solutions d'isolation et de ventilation

Découvrez les autres solutions d'isolation et de ventilation