Isolation des combles  : les questions clés

Contrairement aux idées reçues, l'épaisseur d'un isolant n'est pas toujours un bon indicateur de performance énergétique. Certains matériaux disposent d'une conductivité thermique très faible, ce qui signifie qu'ils résistent plus facilement au transfert de chaleur que d'autres produits. Mais quoi qu'il en soit, plus la couche d’isolant posée sera épaisse , meilleure sera l'isolation.

 

Pourquoi faut-il isoler les combles ?

Les combles constituent la principale source de déperdition de chaleur d'une maison lorsqu'ils sont mal isolés. En améliorant l'isolation de ces espaces souvent négligés, vous réalisez des économies importantes sur le long terme. Par ailleurs, les propriétaires doivent fournir un diagnostic de performance énergétique lorsqu'ils décident de vendre leur bien immobilier. Isoler les combles peut par conséquent s'envisager comme un moyen de valoriser son patrimoine.

Combles habitables ou non ?

Avant de débuter des travaux la première chose à prendre en compte est de savoir s’il s’agit de combles habitables ou non. S’ils ne sont pas habitables, les travaux d’isolation se feront sur le plancher bas et leur coût sera moins élevé. En revanche, pour des combles habitables, la solution passera par l’isolation sous pente qui exigera un budget un peu plus important.

Comment savoir si les combles sont mal isolés ?

Pour déterminer si votre habitation connaît des pertes de chaleur, vous devez faire appel à un professionnel qui réalisera à votre demande un bilan thermique. Mais plusieurs symptômes peuvent vous mettre la puce à l'oreille, tels qu'une sensation de froid permanente même quand le chauffage est en marche, une température inférieure à l'étage par rapport au rez-de-chaussée pour un même nombre de radiateurs, ou encore une chaleur étouffante durant l'été.

Comment déterminer les économies réalisables ?

Il n'est pas toujours aisé de calculer les gains obtenus en matière de réduction de la consommation énergétique, via l'isolation des combles de votre logement. Vous pouvez faire une simulation pour estimer les économies que vous êtes susceptibles de réaliser sur votre facture de chauffage, en fonction des caractéristiques de votre logement grâce à notre outil en ligne.

Puis-je bénéficier d'aides financières pour faire isoler mes combles ?

Oui, un propriétaire ou un locataire peuvent être aidés par l’Etat ou par les régions, sous la forme d'un crédit d'impôt, d'un prêt ou d'une subvention. L'ensemble de ces aides sont soumises à certaines conditions et ne sont pas toujours cumulables les unes avec les autres. Toutefois, elles vous permettront de réaliser les travaux d'amélioration de votre logement sans vous ruiner.

Existe-t-il des isolants écologiques ?

Oui, il existe de nos jours des matériaux d'isolation 100 % naturels et respectueux de l'environnement. Les produits comme la fibre de bois ou le chanvre connaissent un succès grandissant. Mais pour le moment, les laines minérales et les isolants synthétiques tiennent toujours le haut du pavé, du fait de leur coût de production plus faible.

Isoler les combles à l'intérieur ou à l'extérieur ?

Les deux techniques ont leurs avantages et inconvénients. L'isolation extérieure sera plus onéreuse, mais occupera moins d'espace à vivre dans le cas de combles aménageables. De son côté, l'isolation intérieure est plus pratique et sera plus efficace pour réduire les ponts thermiques, mais implique une réduction de l'espace habitable.

Un isolant thermique est-il aussi un isolant acoustique ?

Pas nécessairement. Certains matériaux isolants sont capables de cumuler les deux fonctions, mais ce n'est pas toujours le cas. Les isolants utilisés pour accroître la performance thermique sont dans la majorité des cas différents des isolants acoustiques les plus communs.

Découvrez les autres solutions d'isolation et de ventilation

Découvrez les autres solutions d'isolation et de ventilation