Tout savoir sur la pompe à chaleur géothermique

L’installation d’une pompe à chaleur géothermique peut poser de multiples questions, particulièrement quant à son dimensionnement et à sa puissance. Voici quelques réponses pour vous guider dans votre choix.

Comment régler le dimensionnement de ma pompe à chaleur géothermique ?

Le dimensionnement est une question essentielle pour toutes les pompes à chaleur. Surdimensionnée, une PAC va fonctionner en cycles courts, s’arrêter et se mettre en marche très souvent, ce qui va provoquer une usure prématurée. Sous-dimensionnée, elle fera appel au renfort de l’électricité et vous verrez votre consommation augmenter. Le dimensionnement d’une pompe à chaleur géothermique ne peut se faire sans un diagnostic énergétique préalable, et sans une identification précise de la température d’eau nécessaire dans votre habitation, en fonction de vos radiateurs ou de votre plancher chauffant. Cette opération réclame l’intervention d’un spécialiste et il vous faudra entrer en contact avec un professionnel certifié QualiPAC.

Comment choisir la puissance d’une pompe à chaleur géothermique ?

Là encore, seul un professionnel qualifié saura vous conseiller efficacement, notamment en fonction de votre zone d’habitation. Il faut en effet savoir que la puissance indiquée par les fabricants se base sur des températures fixes, en l’occurrence 7°C pour la température extérieure et 35°C pour la température d’eau de sortie. Ces indications ne suffisent pas. Il faut en réalité se référer au COP annuel, c'est-à-dire le coefficient de performance annuel qui indique le rendement réel sur une saison, ou mieux encore la courbe de puissance d’une pompe à chaleur géothermique pour des températures extérieures allant de -15°C à +20°C. Par ailleurs, la température d’eau de sortie à 35°C correspond à un plancher chauffant. Pour des radiateurs basse température elle doit être de 50°C ; elle peut monter à environ 60°C pour les autres émetteurs. Des conseils avisés seront donc bienvenus pour s’y retrouver.

Dois-je changer mes radiateurs si j’installe une pompe à chaleur géothermique ?

Rappelons que c’est la chaleur captée dans les calories du sol qui est transmise à l’eau de chauffe de vos radiateurs. Ceux-ci ont besoin d’une certaine température pour bien fonctionner, mais les pompes à chaleur géothermiques ne peuvent pas produire d’eau chaude pour le chauffage au-delà de 60°C. Mieux vaut donc avoir des émetteurs de chaleur adaptés avec, de plus, une large surface de diffusion. C’est le cas des planchers chauffants et des radiateurs basse température. Si votre maison n’est pas équipée de tels émetteurs, mieux vaut donc remplacer vos vieux radiateurs. Autre cas de figure, si vous utilisez jusqu’à présent un mode de chauffage électrique, il faut effectivement changer les émetteurs. La rénovation est dans ce cas plus lourde mais n’oubliez pas que vous pouvez bénéficier d’aides financières conséquentes dès lors que vous améliorez les performances énergétiques de votre logement et que vous réaliserez d’importantes économies grâce à une pompe à chaleur géothermique.

Une pompe à chaleur géothermique peut-elle aussi servir de climatiseur ?

Oui, dans le cas d’une pompe à chaleur dite réversible. Elle puise alors la chaleur à l’intérieur de la maison pour la rafraîchir en période estivale. Cela dit, une pompe à chaleur n’a pas la puissance d’un véritable climatiseur et certains appareils ne seront pas forcément adaptés pour un tel usage. Cela peut donc être un critère à prendre en compte au moment de choisir une pompe à chaleur géothermique.