Fonctionnement d'une pompe à chaleur air-air

Le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air-air est simple : puiser des calories dans l'air extérieur pour les restituer à l'intérieur de votre habitation en diffusant de l’air chaud. En installant ce dispositif au sein de votre logement, vous pourrez à la fois obtenir un confort de chauffage et réaliser des économies d'énergie. Voici comment fonctionne ce système de chauffage fonctionne.

Pompe à chaleur air-air : comment ça marche ?

Le principe général de la pompe à chaleur air-air

Le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air-air est relativement simple. Il repose sur l’utilisation des calories contenues dans l’air. Un fluide frigorigène, sous forme liquide puis sous forme gazeuse, circule dans le circuit de la pompe à chaleur. Le fluide récupère les calories contenues dans l’air capté par l’intermédiaire d’une unité placée à l’extérieure de l’habitation. Le mécanisme de la pompe à chaleur air-air augmente ensuite la température du fluide sous forme de vapeur haute pression (voir ci-dessous), puis récupère cette chaleur pour la diffuser dans votre habitation sous forme d’air chaud.

Fonctionnement de la pompe à chaleur air-air en détail

La transformation des calories de l’air extérieur en air chaud est rendue possible en utilisant un fluide frigorigène. Cette transformation se compose de quatre phases :

1.     Le fluide frigorigène, à l’état liquide, récupère les calories de l’air extérieurLa température du fluide augmente grâce à l’énergie captée. Le fluide se transforme alors en gaz et s’évapore.

2.     Le compresseur, alimenté par un moteur électrique, aspire et compresse le fluide frigorigène. À la fin de cette phase, le fluide gazeux est chaud et sous haute pression.

3.     La condensation du fluide frigorigène, alors à l’état de vapeur haute pression, permet de transmettre la chaleur à l’air intérieur. Le gaz repasse à l’état liquide.

4.     Le détendeur fait chuter la pression du fluide frigorigène et prépare le fluide liquide avant la phase d’évaporation.

La diffusion de la chaleur dans votre habitation

Pour diffuser la chaleur au sein de votre habitation grâce à une pompe à chaleur air-air, il vous faut installer des ventilo-convecteurs si vous n’en êtes pas encore équipés. Ceux-ci peuvent être fixés au mur, comme un radiateur traditionnel, mais peuvent également être encastrés au plafond ou dans un mur. L’air chaud transite dans les pièces grâce à un réseau de conduits aérauliques. La pompe à chaleur fait transiter l’air chaud qui est diffusé par les ventilo-convecteurs qui fonctionnent à l’électricité. Vous pouvez également opter pour un diffuseur centralisé, installé dans une chaufferie ou une buanderie et qui conduit l’air chaud à travers des gaines calorifugées jusqu’à des grilles placées dans les différentes pièces de votre maison.

Un rendement variable en fonction de la température extérieure

Les pompes à chaleur air-air sont plus économiques dans les régions disposant d’un climat tempéré, où les variations thermiques ne sont pas trop importantes. La température extérieure joue en effet un rôle déterminant en ce qui concerne le coefficient de performance (COP) de votre appareil. S’il dispose d’un COP de 4, cela veut dire qu’elle peut produire 4 kWh d’énergie pour 1 kWh d’électricité consommé. Ce chiffre est toutefois à prendre avec précaution, puisqu’il s’agit du COP constructeur, calculé dans des conditions optimales et donné par le constructeur. Dans les faits, le COP de votre pompe à chaleur est variable et diminue lorsque les températures baissent. Sachez tout de même que les pompes à chaleur air air performantes conservent un COP supérieur à 1, même en cas de températures négatives. Le COP est un critère important à prendre en compte au moment de choisir votre équipement, avec l’aide d’un professionnel qui saura vous guider.

Un chauffage d’appoint est indispensable avec une PAC air-air

Il est souvent nécessaire de conserver un chauffage d’appoint pour ne pas manquer de chauffage en période de grand froid. La majorité des pompes à chaleur air-air ont des rendements qui diminuent fortement lorsque les températures deviennent négatives. La présence d’un chauffage d’appoint dépend fortement de l’isolation du logement. De plus, ce mode de chauffage n’est pas conçu pour produire l’eau chaude sanitaire.

 

En savoir plus- La possibilité d’avoir un système 2 en 1

De nombreuses pompes à chaleur air-air proposées aux particuliers sont réversibles et disposent d'une fonction permettant d'inverser leur système de fonctionnement pour puiser la chaleur à l'intérieur de votre habitat et la rejeter à l'extérieur. Cela signifie que votre équipement peut également vous servir de climatiseur en période estivale et accroître le confort de votre logement.