Choisir son insert pour cheminée 

Il existe une multitude d'inserts de cheminée provenant de dizaines de fabricants différents, avec des tailles et des configurations variables. Comment déterminer le modèle qui convient le mieux à votre cheminée existante ? Quels critères rentrent en ligne de compte ? Quel combustible choisir ? Voici des éléments de réponses pour vous aider à choisir votre insert de cheminée.

 

Le principal critère de choix d’un insert de cheminée : le rendement de l'appareil

Le rendement d'un insert de cheminée représente la quantité d'énergie, qui est valorisée sous forme de chaleur par rapport à la quantité d'énergie contenue dans le combustible. Il est en règle générale de 70 à 80% pour les appareils les plus récents, ce qui signifie que 70 à 80% de l'énergie contenue dans le bois est restituée sous forme de chaleur lors de la combustion. Si vous souhaitez utiliser l'insert de cheminée comme mode de chauffage principal durant l'hiver, vous devez choisir un modèle disposant du rendement le plus élevé possible, même si cela implique un surcoût.

Choisir un insert à bûches ou à pellets ?

Au moment de la pose d’un insert de cheminée, deux solutions s’offrent à vous en ce qui concerne le combustible utilisé : les bûches ou les pellets (granulés de bois).

  • Les bûches présentent deux avantages certains. Elles sont généralement moins coûteuses à l’achat et, surtout, produisent de belles flammes, ce qui est un argument si vous attachez beaucoup d’importance à l’aspect esthétique de votre installation. En revanche, elles exigent beaucoup plus de manutention, car il faut réalimenter l’insert plus souvent.
  • Les pellets, eux, qu’ils soient livrés en vrac ou en sac, produisent moins de flammes mais nécessitent beaucoup moins de manutention. Le réservoir de l’insert, équipé d’une vis sans fin qui va mener les granulés de bois jusqu’au foyer, peut stocker jusqu’à 15 kilos de combustible pour les plus gros modèles, qui peuvent ainsi fonctionner jusqu’à trois jours sans être alimentés de nouveau.

Les autres critères pour le choix de l'insert de cheminée

Le dimensionnement, l’autonomie et la puissance sont des critères à prendre impérativement en compte avant de choisir un insert de cheminée.

  • Le dimensionnement de l'insert dépend surtout de la place disponible dans le foyer de votre cheminée actuelle, et des modifications esthétiques que vous souhaitez apporter. Vous pouvez demander conseil auprès d'un professionnel du secteur par le biais de notre formulaire de demande de devis pour de plus amples renseignements.
  • L'autonomie d'un insert de cheminée est la durée approximative durant laquelle il n'est pas nécessaire de rajouter du bois pour maintenir la production de chaleur. Elle peut aller, par exemple, jusqu'à 10 ou 12 heures maximum pour un appareil à bûches, contre à peine 2 ou 3 heures pour une cheminée ouverte.
  • La puissance de chauffe d'un insert varie de 8 à 18 kW environ. Plus elle est élevée, plus vous pouvez chauffer de pièces de votre logement sans avoir à installer un répartiteur de chaleur.

Choisir des combustibles de bonne qualité

  • Pour ce qui est des bûches, il est essentiel que le bois soit parfaitement sec pour une meilleure combustion. Il convient d’éviter les résineux dont les fumées encrassent plus rapidement les conduits. Il faut privilégier les essences feuillues telles que le chêne, l’orme, le noyer ou le hêtre qui brûlent lentement. Vous consommerez ainsi moins de bois et ferez des économies de combustible.
  • Pour ce qui est des granulés de bois, il existe des certifications qui vous permettent de choisir un combustible de qualité afin de réaliser des économies. Ainsi, il est vivement recommandé d’acheter des pellets certifiés DIN Plus, NF granulés biocombustibles ou ENplus.

 

En savoir plus - Norme et label des inserts de cheminée

La norme NF EN 13229 a été élaborée par l'AFNOR pour définir les exigences minimales requises pour un insert de cheminée, en matière de sécurité et de production d'énergie. Elle permet de comparer le rendement des différents modèles d’inserts de cheminée ou l'émission de polluants sur des bases communes standards. Elle est complétée par le label Flamme verte, une initiative de l'Ademe en partenariat avec les fabricants d'inserts, qui récompense les produits les plus performants en termes de rendement énergétique et les plus respectueux de l'environnement, en leur accordant un nombre d'étoiles en fonction de leur qualité. Le score maximal est de cinq étoiles, mais un appareil récompensé par quatre étoiles vous permet déjà d'accéder à des aides financières.