Installation d’une chaudière gaz basse température : les aides financières

Plusieurs aides peuvent être accordées aux ménages souhaitant installer une chaudière gaz basse température dans leur logement principal. Quelles sont-elles ?

 

L'éco-prêt à taux zéro pour installer une chaudière gaz basse température

À l’inverse des chaudières gaz à condensation, l’installation d’une chaudière gaz basse température n’est plus éligible au CITE, le crédit d’impôt pour la transition énergétique. En revanche, il est encore possible de bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro si l’on souhaite acquérir une chaudière gaz basse température. Pour en profiter, les travaux engagés doivent faire partie d’un bouquet comprenant au moins deux travaux visant à réduire la consommation d’énergie du logement principal.

L’éco-prêt à taux zéro est plafonné à 30 000 euros, remboursables sur une période maximale de 10 ans. La période de remboursement est à définir en amont de la signature du contrat.

La TVA à taux réduit

Depuis le 1er janvier 2014, les travaux d’amélioration des installations de chauffage permettent d’accéder à une TVA de 5,5%. Pour en bénéficier, la construction du logement doit être achevée depuis au moins 2 ans. 

Les aides financières de l'Anah

L’Agence nationale de l’habitat propose, elle aussi, une aide pour l’installation d’une chaudière gaz basse température. Elle dépend des ressources de chaque foyer. Les revenus sont évalués selon des plafonds établis tous les ans au 1er janvier et prennent en compte la région d’habitation et le nombre de personnes qui composent le foyer. Les revenus modestes peuvent prétendre à une aide s’élevant à 35 % du montant des travaux, à condition que ces derniers coûtent au moins 1 500 euros HT. Les foyers aux revenus très modestes ont quant à eux accès à une subvention à hauteur de 50 % du montant des travaux, sans seuil minimal.

 

Le saviez-vous ?
L’énergie tout compris peut vous aider à trouver un installateur qualifié près de chez vous qui assurera l’installation de votre chaudière gaz basse température.

 

Pour aller plus loin :