Prix et économies à réaliser grâce à une chaudière fioul basse température

La simple installation d’une chaudière fioul basse température peut vous permettre d’économiser jusqu’à 15% d’énergie pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire, et même plus si vous remplacez une chaudière de plus de 15 ans. Si elle nécessite un investissement initial, cette solution peut tout de même se révéler très intéressante sur le plan économique.

 

Le prix d’une chaudière fioul basse température

Le coût de l’installation d’une chaudière fioul basse température varie entre 4 000 et 8 000 €, pose comprise, pour une maison de 100 m2. Tout dépend du type de chaudière que vous souhaitez installer, de son utilisation (chauffage ou chauffage et eau chaude sanitaire), de sa puissance, etc. De plus, si votre habitation n’est pas équipée d’un plancher chauffant ou de radiateurs basse température, cela peut induire un surcoût important à considérer avant de débuter de tels travaux : comptez de 200 à 500 € par radiateur, en moyenne, en fonction des performances, taille ou matière. En conservant vos anciens radiateurs, vous limitez le rendement de votre nouvelle chaudière. Si vous hésitez, il peut être utile d’utiliser notre simulateur-energetique. En prenant en compte les caractéristiques de votre habitation, il vous permet de voir si l’installation d’une chaudière fioul basse température est une option intéressante, ou s’il faut privilégier d’autres solutions plus avantageuses d’un point de vue économique.

La chaudière fioul basse température : un matériel performant et générateur d’économies

L’investissement dans une chaudière fioul basse température vous permet de réaliser des économies d’énergie. En effet, la diffusion d’une température d’eau plus faible, limite la consommation de fioul. De plus, le rendement des chaudières fioul basse température avoisine souvent 93 ou 95%. Cela signifie qu’elles restituent une grande partie de l’énergie produite par la combustion.

Une facture allégée grâce à la chaudière fioul basse température

Le prix du fioul domestique évolue constamment. Au début du mois de septembre 2013, son prix au litre était de 0,9417 €. Pour une maison de 100 m2, la consommation moyenne annuelle de fioul est en moyenne de 2 550 litres. En remplaçant une chaudière vieille de plus de 15 ans par une chaudière fioul basse température, cette consommation peut être réduite de 20% ou plus, ce qui débouche sur des économies d’environ 500 € par an. Avec les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre (à l’exception du crédit d’impôt développement durable) et la durée de vie d’un tel équipement, qui peut dépasser les vingt ans, l’investissement initial pour votre projet d’économies d’énergie peut s’avérer tout à fait rentable. Notre simulateur d’économies d’énergie est un bon outil pour vous aider à savoir si cette solution est recommandée ou si d’autres alternatives pourraient se révéler encore plus avantageuses.

Changer ses radiateurs est important pour réaliser des économies

L’un des points essentiels à prendre en considération avant d’acheter une chaudière fioul basse température concerne vos radiateurs. Si ce sont des émetteurs de chaleur haute température, vous pourrez les relier à votre nouvelle installation, mais vous ne profiterez pas des économies générées par la basse température. En effet, l’eau produite par votre chaudière étant moins chaude (50°C contre 90°C) son pouvoir calorifique est logiquement moins important. Pour assurer un bon confort thermique à votre habitation et maximiser le rendement de votre chaudière fioul basse température, il faut que l’eau transite par un plancher chauffant ou des radiateurs basse température. Ces derniers couvrent une plus grande surface que les anciens modèles et réchauffent donc une plus grande quantité d’air. Avec des radiateurs anciens, votre chaudière fioul basse température doit fonctionner plus longtemps et plus souvent pour atteindre la température désirée.

Pour aller plus loin :