Fonctionnement d'une chaudière fioul basse température

Une chaudière fioul basse température est une bonne solution pour économiser de l’énergie dans votre habitation. Les chaudières au fioul ont fait beaucoup de progrès ces dernières années et ces systèmes fonctionnant à basse température vont être utiles, aussi bien pour votre chauffage, que pour la production d’eau chaude sanitaire.

Chaudière fioul basse température : Comment ça marche

Le fonctionnement d’une chaudière fioul basse température

Le principe de fonctionnement d’une chaudière fioul basse température est intéressant. Ce type d’appareil permet, en effet, d’obtenir un rendement supérieur à celui d’une chaudière classique, tout en utilisant moins d’énergie. Au lieu de chauffer une eau à 90°C comme c'est le cas des anciennes chaudières, la chaudière basse température va diffuser l’eau dans les canalisations à 50°C au maximum, d’où des économies de combustible, mais aussi d’émissions de CO2. Le rendement de ces chaudières peut atteindre 93 à 95%, c’est-à-dire qu’elle restitue presque intégralement la chaleur produite lors de la combustion. Pour cela, le fioul domestique stocké dans la cuve est diffusé dans le brûleur de la chaudière par un injecteur, sous forme de microgouttelettes qui vont s’enflammer. C’est au niveau de ce brûleur que la chaudière basse température va chauffer les surfaces de chauffe, puis l’eau qui sera diffusée jusqu’aux radiateurs ou au plancher chauffant.

Des radiateurs basse température pour diffuser la chaleur

Pour que le fonctionnement de votre chaudière fioul basse température soit optimal, il est conseillé d’installer, en complément de votre nouvelle solution de chauffage, des émetteurs dits « à chaleur douce ». Il peut s’agir de radiateurs ou d’un plancher chauffant.

En ce qui concerne les radiateurs, leur dimensionnement est beaucoup plus important que les anciens modèles. L’eau étant moins chaude, elle doit en effet être en contact avec un plus grand volume d’air pour que vous puissiez disposer d’un bon confort thermique.

Dès lors, si vous n’êtes pas équipés de ce type de radiateurs, il faudra envisager des travaux de plus grande envergure, et donc plus chers. Nous vous invitons à utiliser notre simulateur d’économies d’énergie pour savoir si la chaudière fioul basse température est une solution recommandée dans votre cas ou si, selon les spécificités de votre logement, vous pouvez envisager d’autres types de travaux permettant de réduire votre consommation énergétique. Vous pouvez conserver un système d’émetteurs haute température, mais cela bride le rendement de votre chaudière fioul basse température, et réduit les économies d’énergie que vous pouvez faire avec des émetteurs basse température.

L’évacuation des fumées, un facteur important pour le fonctionnement de la chaudière fioul basse température

Par son fonctionnement, la chaudière fioul basse température produit des fumées généralement évacuées par le biais d’un conduit de cheminée. Ce dernier doit toutefois être doublé (tubé), du fait de l’humidité générée par ces fumées. Si vous ne disposez pas d’un conduit existant, l’évacuation peut également se faire par un système de "ventouse". Dans ce cas, il faut percer un trou dans un mur pour installer deux conduits reliés à la chaudière qui permettent, pour l’un, d’acheminer l’air de l’extérieur, et pour l’autre, de faire sortir les fumées à l’extérieur de votre habitation. Ce système vous évitera d’entreprendre de lourds travaux pour créer un conduit accédant jusqu’au toit de votre logement.

 

En savoir plus – De multiples configurations pour les chaudières fioul basse température

Une chaudière fioul basse température va bien sûr assurer le chauffage de votre habitation, mais vous pouvez également opter pour une chaudière double service, qui va pouvoir chauffer votre eau chaude sanitaire. En fait, avec une chaudière fioul basse température, de multiples configurations sont possibles puisqu’elle peut également être couplée avec une énergie renouvelable comme la biomasse, le bois ou le solaire.