Chaudière fioul à condensation : les questions clés

De nombreux foyers se chauffant au fioul domestique avec des chaudières classiques envisagent d’acquérir un modèle plus performant. La chaudière fioul à condensation est un appareil innovant et très performant  qui n’est pas toujours connu du grand public.

Dès lors, certaines questions se posent quant à son utilité, ses avantages et son installation. Voici quelques éléments de réponse à partir de questions récurrentes.

Se chauffer au fioul domestique : une solution plus rentable que l’électricité ?

Se chauffer au fioul n’augmente pas plus votre facture énergétique que de se chauffer à l’électricité. En effet, le choix d’une chaudière fioul à condensation peut se révéler plus intéressant financièrement qu’une installation électrique. Au mois de septembre 2018, l’électricité revenait à 14,23 € pour 100 kWh, contre 9,55 € pour le fioul domestique.

Une chaudière fioul à condensation est-elle moins polluante ?

La technologie des chaudières à condensation a été notamment conçue pour moins polluer qu’une chaudière fioul standard. Une chaudière fioul à condensation va consommer jusqu’à 30% de combustible en moins qu’une vieille chaudière. Les rejets de polluants dans l’atmosphère tels que l’oxyde d’azote (NOx) et le dioxyde de carbone (CO2), sont proportionnellement moins importants.

Cela se traduit par des économies financières, mais aussi par moins de pollution.

L’approvisionnement en fioul est-il compliqué ?

Le territoire français est particulièrement bien pourvu en fournisseurs de fioul domestique. Il est relativement simple de trouver un distributeur de fioul localement. Pour faciliter l’approvisionnement, il est important de surveiller le niveau de combustible dans la cuve. Pour cela, il existe des systèmes de suivi moderne du niveau de votre cuve.

Faut-il changer la cuve lors de l’installation d’une chaudière fioul à condensation ?

Si vous êtes déjà équipé d’un système de chauffage central et d’une chaudière fioul classique et que vous désirez vous équiper d’un modèle à condensation vous n’avez pas à changer votre cuve de stockage. Vous pourrez toutefois en profiter pour procéder au nettoyage du réservoir. La principale contrainte liée au changement de chaudière sera de prévoir le raccordement pour l’évacuation des eaux usées de votre nouvelle installation.

Une chaudière à condensation peut-elle fonctionner avec autre chose que du fioul ?

Si vous avez la possibilité de vous raccorder au réseau de distribution du gaz de ville, il est tout à fait envisageable d’installer une chaudière gaz à condensation dans votre habitation. Comme la chaudière fioul à condensation, cet appareil présente des taux de rendement énergétiques pouvant dépasser les 100%. Néanmoins, si vous envisagez définitivement de ne plus vous chauffer au fioul domestique, n’oubliez pas que la loi vous oblige à effectuer une dépollution de votre cuve existante. Si vous décidez de plus l’utiliser, les réservoirs doivent être dégazés et nettoyés avant d'être retirés ou à défaut neutralisés avec du sable, par exemple. Il faut intégrer ce coût dans votre réflexion.

Quelles sont les contraintes liées à l’installation de la cuve à fioul ?

Le fioul étant un combustible inflammable, il convient de respecter certaines règles, parmi lesquelles :

  • Placer une cuve de plus de 2 500 litres à au moins un mètre de distance du mur le plus proche ;
  • Ne pas placer la cuve au-dessus d’une ligne électrique enterrée ou d’une canalisation ;
  • Ne pas stocker à moins d’un mètre de la cuve d’autres combustibles tels que le charbon ou le bois ;
  • Bien fixer la cuve sur un sol maçonné afin qu’elle ne risque pas de bouger.