Choisir sa chaudière fioul à condensation

Avant de faire le choix de votre chaudière fioul à condensation, il est important de faire un point sur votre installation, d’évaluer vos besoins et le budget dont vous disposez pour réalisez des travaux d’économies d’énergie. Des professionnels qualifiés sauront vous aider au mieux tout en respectant les normes en vigueur.

L’importance de bien évaluer ses besoins

La taille de votre habitation, la qualité de son isolation ou encore l’espace disponible sont autant de critères déterminants pour choisir une chaudière fioul à condensation. Le prix des appareils sur le marché se situe dans une fourchette, pour une maison de 100m2, allant de 5 000 à 12 000 € (pose comprise). Pour évaluer vos besoins personnels, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur d’économies d’énergie. Vous pouvez également être mis en relation avec un de nos artisans partenaires par le biais du formulaire de demande de devis. Il saura vous conseiller au mieux et pourra définir la puissance de l’appareil dont vous avez besoin. Ce calcul se fait à partir des critères suivants :

  • L’indice de température extérieure qui correspond aux moyennes de températures annuelles de la région où se situe votre habitation ;
  • Le volume de l’habitation (en m3) ;
  • Le coefficient de consommation d’énergie qui regroupe les consommations de refroidissement, de chauffage, d’éclairage et de production d’eau chaude sanitaire ;
  • La température moyenne souhaitée au sein de l’habitation ;
  • Le coefficient de déperditions thermiques qui va permettre d’évaluer les déperditions de chaleur de votre habitation.

Chaudière fioul à condensation au sol ou murale : laquelle choisir ?

Le choix d’une chaudière fioul à condensation est aussi conditionné par l’espace dont on dispose au sein de son habitation pour poser le matériel. Si votre espace est trop restreint, la chaudière murale sera certainement la plus appropriée, tandis que la chaudière au sol sera privilégiée si vous disposez d’un espace suffisant et que vous avez besoin d’un matériel performant. Le plus simple est en général d’installer le nouveau matériel à la place de l’ancien pour éviter des travaux supplémentaires et faciliter le raccordement au système de chauffage.

Les chaudières fioul à condensation sont moins bruyantes que les anciens modèles. Selon le modèle choisi, la puissance sonore varie entre 38 et 49 décibels. En règle générale, une chaudière moderne émet un bruit équivalent à un lave-vaisselle récent.

Ne pas oublier le choix de la cuve

L’installation d’une cuve est indispensable afin de stocker le fioul qui alimente la chaudière. Pour le choix de cette cuve, plusieurs critères sont à prendre en compte telle que la configuration de votre maison.  Il faut alors déterminer sa taille en fonction de l’espace dont vous disposez et de l’autonomie dont vous avez besoin. Vous devez également vous posez la question de l’emplacement. Si vous disposez d’un espace extérieur, vous pouvez choisir d’enterrer ou non cette cuve extérieure. Les cuves extérieures sont généralement en plastique. Si vous optez pour la cuve intérieure, elle doit être installée dans une pièce ventilée selon les normes en vigueur. Les cuves intérieures sont généralement en aluminium. Enfin, si votre cuve a une capacité de stockage de plus de 2 500 litres, elle doit obligatoirement être dans une pièce indépendante de la chaudière fioul à condensation.

L’assurance de choisir une chaudière fioul à condensation respectant les normes de rendement

Avant d’installer un nouvel équipement de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, il faut bien savoir qu’il existe des normes à respecter. Si vous souhaitez équiper une maison individuelle d'un appareil pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire et le système de chauffage, le rendement de votre chaudière doit être supérieur à 89% pour un modèle de 23 kW, selon la nouvelle réglementation thermique. Choisir une chaudière fioul à condensation, c’est donc l’assurance de respecter ce critère rendement. Leur principe de fonctionnement leur permet en effet de respecter le taux de rendement.

En savoir plus – Les normes à respecter

Une chaudière doit respecter des normes très précises qui garantissent une totale sécurité pour les habitants d'un logement. Pour ce qui est des chaudières à condensation, ce sont les normes NF EN 15034, NF EN 15036-1 et NF EN 15036-2 qui s’appliquent.