Chaudière à granulés de bois : installation et entretien

La chaudière à granulés de bois remplace sans difficultés majeures une chaudière traditionnelle, les raccordements aux canalisations du chauffage central et au ballon d'eau chaude étant identiques. Des obligations légales existent cependant en matière d'entretien et de ramonage.

 

L'installation de la chaudière à granulés de bois et du conduit d'évacuation

La chaudière à granulés de bois doit être installée dans un lieu aéré, que ce soit par ventilation naturelle ou, mieux encore, par le biais d’une ventilation mécanique contrôlée. De son côté, le ballon d'eau chaude ne doit en aucun cas être soumis aux températures hivernales pour éviter les déperditions de chaleur. Il faut donc installer ces appareils dans une pièce qui soit à la fois ventilée et chauffée, et qui dispose d'un espace important. Pour la pose de leur chaudière à pellets, dans la grande majorité des cas, les particuliers optent pour la buanderie, pour leur chaufferie actuelle ou pour un local auparavant inutilisé et transformé en chaufferie. Quant au conduit d'évacuation de la fumée (en métal, terre cuite ou céramique), il doit être construit le plus droit possible jusqu'à la toiture afin d'éviter autant que possible les coudes, aussi appelés dévoiements, car ils limitent l’arrivée d’air nécessaire à une bonne combustion.

Quelques recommandations pour le silo de stockage des pellets

Le silo de stockage des pellets est la principale contrainte à prendre en compte car il peut être assez volumineux et parfois plus qu’une cuve à fioul. Il peut emprunter plusieurs formes. Le plus souvent il s'agit d'une cuve en textile résistant ou en métal placée à proximité immédiate de la chaudière à granulés, et connectée à celle-ci à l'aide d'une vis sans fin pour l’alimenter en pellets. Afin de limiter le nombre d’approvisionnements annuels, certains font installer un silo maçonné de très grande taille dans une pièce à part, adjacente à celle contenant la chaudière. Cette seconde option requiert la pose d'un conduit entre les deux pièces et un système d'aspiration pour propulser les granulés vers la chaudière. La distance entre le silo et la chaudière à granulés de bois ne peut pas excéder une vingtaine de mètres pour que le système d’aspiration soit suffisamment puissant. Dans tous les cas, le réservoir de stockage doit être étanche à l'air ou à l'eau afin d’éviter la dispersion de poussières de bois et l'humidification des granulés.

Un professionnel est nécessaire pour la pose et l'entretien d’une chaudière à pellets

À moins que vous ne disposiez d’une grande expertise en la matière, vous devez faire appel à un professionnel pour l’installation d’une chaudière à granulés de bois. Le passage par un artisan qualifié vous permet, en outre, de bénéficier d'aides financières non négligeables si vous remplissez les critères exigés. En ce qui concerne l'entretien de la chaudière à granulés de bois, la législation impose qu’elle soit inspectée par un professionnel au moins une fois par an, afin de vérifier le bon fonctionnement des dispositifs de sécurité. Par ailleurs, le conduit d'évacuation de la fumée doit obligatoirement être ramoné au minimum deux fois par an, dont une fois durant la période de chauffe. Si vous êtes satisfaits du service fourni, pensez à signer un contrat de maintenance avec l'entreprise choisie pour faire les travaux d'installation, le prix d’un tel contrat variant généralement de 150 à 200 €.