Installation, coût et entretien d'une éolienne : ce qu'il faut savoir

L'installation comme l'entretien d'une éolienne ne peuvent être réalisés que par des professionnels, car il est nécessaire d'employer un équipement spécifique. En tant que particulier, vous avez des démarches à effectuer avant comme après la pose. Il vous faut notamment faire réaliser une visite annuelle pour la maintenance de l'éolienne, ce qui accroît sa durée de vie.

 

Des démarches préalables à effectuer en mairie pour installer une éolienne

Si l'éolienne que vous avez l'intention d'implanter au sol fait plus de 12 mètres de haut, une demande de permis de construire, incluant une notice d'impact est indispensable. La hauteur concerne ici la distance entre le sol et l'axe du rotor, l'envergure des pâles n'étant pas prise en compte dans le calcul. Le permis peut être accordé sous trois mois par votre mairie en cas d'autoconsommation, et par le préfet en cas de revente de l'électricité. Pour une hauteur inférieure à 12 mètres cette fois, vous n'avez aucune démarche à accomplir, si l'éolienne est posée au sol. Si vous avez fait le choix d’installer une éolienne sur le toit de votre maison, vous devez faire une déclaration préalable de travaux en mairie car ces travaux sont de nature à modifier l’aspect de votre habitation. Attention, si vous habitez dans une zone classée (bâti remarquable) ou protégée (espaces naturels), il vous faut une autorisation spéciale du préfet, quelle que soit la taille de l'éolienne et son implantation.

L'assurance de responsabilité civile, obligatoire pour l’installation d’une éolienne

En installant une petite éolienne sur votre terrain ou votre habitation vous avez certaines obligations à respecter :

  • D'une part, toute nouvelle installation de production d'électricité (d'une puissance inférieure à 4,5 MW) doit faire l'objet d'une déclaration au ministère du Développement Durable, y compris votre éolienne domestique. Cette déclaration peut se faire en ligne rapidement.
  • D'autre part, vous devez souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle, puisque vous devenez de facto producteur d'électricité. Cette assurance a pour but de couvrir d’éventuels dommages qui pourraient être causés à des tiers au cours de l’exploitation de l’éolienne. Autre point à connaître concernant les frais d'assurance : une éolienne ayant une valeur importante, vous aurez peut-être à payer plus cher votre assurance habitation, bien que les éoliennes de petite puissance n'entraînent généralement pas de surcoût majeur.

Un entretien régulier de votre éolienne va prolonger sa durée de vie

Investir dans une éolienne représente un coût qui n’est pas négligeable et il est donc important que la durée de vie de celle-ci soit la plus longue possible. Pour cela, il est important qu’elle soit bien entretenue. À moins de posséder une expertise en la matière, il convient de faire appel à un professionnel une fois par an pour réaliser cet entretien qui consiste notamment à graisser le rotor et à assurer la maintenance de l’aérogénérateur. Si celui-ci est placé en haut d’un mât, il doit être descendu pour cette opération. Le coût de cet entretien dépend de la puissance de votre éolienne et varie généralement de 200 à 1 000 €. Bien entretenue, une éolienne a une durée de vie pouvant aller de 20 à 30 ans.

Découvrez les autres solutions de production d'énergie

Découvrez les autres solutions de production d'énergie