La prime énergie est-elle cumulable avec d’autres aides ?

Lorsque vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation énergétique, une des premières questions qui se pose est celle du financement. Suis-je en capacité de financer ces travaux ? Est-ce que cet investissement sera rentable ? Y a-t-il des aides financières pour ces travaux ? Même si elles ne sont pas très connues, beaucoup d’aides existent. Dans le cadre de la transition énergétique, le gouvernement encourage les travaux d’économies d’énergie et incite les ménages à investir en mettant à leur disposition un panel d’aides financières, qu’elles soient fiscales, bancaires ou encore locales. Certaines sont cumulables aves la prime énergie d’autres non. L’énergie tout compris fait le point.

                                                     Calculer le montant de ma prime énergie

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est cumulable avec la prime énergie

Le 1er septembre 2014, le CITE a remplacé le crédit d’impôt pour le développement durable (CIDD). Il a grandement simplifié le dispositif en passant de deux taux à un taux unique de 30%, applicable dès la première opération de travaux, c’est à dire sans obligation de bouquet de travaux, et sans condition de ressource. Il s’agit donc d’un avantage fiscal considérable accessible à tous. Les conditions d’obtention de l’aide ne changent pas :

prime énergie et crédit d'impôt

  • il vous est accordé que vous soyez imposable ou non. Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez en bénéficier et prétendre à un réglement en euros, ou un chèque de la part du Trésor public. 
  • Il est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple, avec 400 € de plus par enfant à charge (comptez 200€ par enfant en garde alternée) ;
  • depuis le 1er janvier 2014, seuls les propriétaires, locataires et occupants à titre gratuit peuvent en bénéficier, ce qui exclut les propriétaires bailleurs du dispositif ;

Par ailleurs, la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est requise depuis le 1er janvier 2015 pour être éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). 90% des professionnels de notre réseau sont déjà labellisés RGE.

Enfin, notez que le CITE est cumulable avec la prime énergie de Total, dont vous pouvez estimer le montant, en fonction des travaux que vous envisagez d’entreprendre, grâce à notre simulateur de prime énergie. Notez que le crédit d’impôt développement durable est calculé sur le montant des dépenses éligiblesdéduction faite des aides et subventions publiques.

> Estimez le montant de votre crédit d'impôt 2019

Cumulez prime énergie et éco-prêt à taux zéro

éco-ptz et prime énergieAutre dispositif très intéressant et pouvant être cumulé avec la prime énergie : l’éco-prêt bancaire. De nombreuses banques sont en mesure de vous accorder un éco-prêt à taux zéro pour des travaux éligibles à la prime énergie de TotalUne condition est toutefois à remplir : il faut réaliser un bouquet de travaux pour pouvoir y prétendre, c’est-à-dire au moins deux actions différentes visant à réduire votre consommation d’énergie. Pour un bouquet de deux travaux, l’éco-prêt peut s’élever à 20 000 € (remboursables en 10 ans) et il peut monter jusqu’à 30 000 € (remboursables en 15 ans) pour un bouquet de trois travaux. 

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre établissement bancaire pour en bénéficier. Pour rappel, depuis le 1er septembre 2014, faire appel à une entreprise ou à un professionnel « Reconnu garant de l’environnement » est indispensable pour les particuliers souhaitant bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro.

> En savoir plus sur l'éco-prêt à taux zéro

Un cumul automatique de la prime énergie avec le taux de TVA réduit à 5,5%

Depuis le 1er janvier 2014, un taux de TVA réduit à 5,5% est mis en place par l’État dans le cadre de son Plan de rénovation énergétique. Il s’agit d’aider les particuliers à entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Le taux particulièrement intéressant (le taux de TVA classique est de 20%) concerne à la fois l’achat du matériel et le coût de la main d’œuvre. Sachez que pour en bénéficier, vous devez impérativement faire réaliser vos travaux par un professionnel. Notez également que la prime énergie peut se cumuler avec ce taux de TVA réduit, à condition que vous respectiez les conditions d’éligibilité à la prime.

> En savoir plus sur le taux de TVA réduit

Pensez aussi à vous renseigner auprès des collectivités locales

De nombreuses collectivités territoriales (commune, département, région) s’engagent auprès de leurs administrés pour les aider à financer leurs travaux de rénovation énergétique. Ces aides locales sont variées et concernent un large panel de travaux. Souvent cumulables avec la prime énergie, elles peuvent vous permettre de réduire votre investissement initial.

prime énergie et aides locales

Renseignez-vous auprès des collectivités territoriales dont vous dépendez, notamment par le biais de leur site internet, pour connaître leur offre, savoir si elles sont cumulables avec la prime énergie, et quels sont les critères d’éligibilité à respecter. Vous pouvez également obtenir des informations personnalisées sur le site de votre Agence départementale d’information sur le logement (ADIL). Notez que les subventions de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) ne sont pas cumulables avec la prime énergie délivrée par Total.

> En savoir plus sur les aides locales


Demandez une prime pour financer vos travaux
Simulateur de prime énergie

 

Découvrez les autres solutions de financement

Découvrez les autres solutions de financement