Naturelle ou mécanique, une bonne ventilation est primordiale au sein d’une habitation. Évacuation de la pollution et de l’humidité, baisse de la consommation d’énergie : les avantages sont multiples. Le point sur les bienfaits d’une ventilation efficace et les moyens d’y parvenir, avec L’énergie tout compris.

Qu’est-ce qu’une ventilation efficace ?

Pourquoi une ventilation efficace est importante ?

Une ventilation efficace au sein d’une habitation présente des avantages, aussi bien en termes de santé, grâce à une meilleure qualité de l’air, que financier, en vous permettant de réaliser des économies d’énergie. La ventilation est même un élément clef de la construction ou de la rénovation énergétique d’un logement. Même si votre maison est très bien isolée, le mauvais renouvellement de l’air peut être la cause de plusieurs pathologiques et nuire au bâtiment.

Les effets de la ventilation sur la santé

D’un point de vue sanitaire, une ventilation efficace de votre habitation permet de lutter plus efficacement contre les pollutions de l’air, plus nombreuses en intérieur qu’à l’extérieur. Peinture, vernis et autres parfums d’intérieur sont autant d’éléments nuisant à la qualité de l’air. De même, une bonne ventilation permet d’évacuer le CO2 (notamment causé par la respiration), les fumées (cuisine, tabac), les microbes, les acariens, la poussière, et limite la formation d’humidité et de moisissures.

À titre d’exemple, une famille de quatre personnes peut produire jusqu’à 12 litres d’eau par jour, entre leur respiration, la cuisine, le lavage et l’utilisation d’appareils électriques).

Les effets de la ventilation au sein du logement

Au sein des bâtiments, entre 20 et 25 % des déperditions de chaleur sont liées au renouvellement de l’air. Une ventilation efficace, combinée à une bonne isolation de votre logement, vous permet de réduire votre consommation d’énergie, d’améliorer le confort thermique à l’intérieur de l’habitation, de lutter efficacement contre les sensations de froid.

Il n’est donc pas étonnant que la ventilation thermique occupe un volet important en termes d’exigences au sein de la Réglementation thermique (RT) 2012. N’hésitez pas à réaliser une simulation énergétique de votre logement afin de trouver des solutions d’économies d’énergie spécialement adaptées.

 

Comment choisir une ventilation efficace ?

Pour une ventilation efficace de votre logement, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Tout d’abord, et très simplement : la ventilation naturelle. C’est-à-dire aérer vous-même l’habitation. Pour renouveler l’air intérieur, il suffit d’aérer chaque pièce, fenêtres grandes ouvertes, pendant dix minutes, chaque jour.

Mais pour un rendu optimal et plus efficace, il est préférable de se tourner vers la ventilation mécanique. Dans les habitations neuves, la présence d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est obligatoire. Vous avez toutefois le choix entre différents modèles de ce dispositif.

La VMC simple flux

Il s’agit du modèle de ventilation mécanique le plus courant dans les logements neufs. La VMC simple flux se présente sous la forme d’un extracteur électrique, généralement mis en place dans les combles de la maison. L’appareil va aspirer l’air vicié et pollué et le rejeter à l’extérieur. Ce phénomène crée une dépression au sein de la maison : l’air frais extérieur va pénétrer dans le logement via des entrées d’air situées dans les pièces principales comme le salon, la cuisine ou encore les chambres. Pour une VMC simple flux, comptez un investissement de 1 000 à 1 500 euros, pose comprise.

 

La VMC double flux

Dans les grandes lignes, le fonctionnement de la VMC double flux reste le même que le simple flux. Mais lorsque ce dernier se contente d’extraire l’air vicié du logement, le double-flux, lui, permet de réinjecter dans l’habitation de l’air préchauffé en utilisant les calories de l’air expulsé. Un moyen de ventilation efficace, respectueux du confort thermique du bâtiment et permettant également de réaliser des économies de chauffage. Logiquement, le dispositif coûte plus cher : en moyenne, entre 4 000 et 8 000 euros, avec l’installation.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème