Qu’il s’agisse d’isolation ou de l’installation d’un nouveau système de chauffage, le prix des travaux de rénovation demande souvent un certain budget. Est-il possible de négocier le devis de ses travaux ? Comment alléger la facture en gardant une qualité et des performances optimales ?

Négocier le devis de ses travaux

Prix des travaux de rénovation : n’hésitez pas à comparer !

Afin d’être certain de payer le meilleur prix pour vos travaux de rénovation énergétique, il est indispensable de solliciter plusieurs artisans, trois au minimum, et de leur demander un devis détaillé. Ce premier tour d’horizon va vous permettre :

  • d’avoir une estimation du coût moyen de l’intervention ;
  • d’écarter les artisans proposant un tarif bien plus haut ou plus bas que les autres ;
  • de faire jouer la concurrence entre les différents acteurs contactés.

Gardez à l’esprit qu’en plus de la main-d’œuvre, plusieurs critères entrent en compte dans le prix des travaux de rénovation, comme par exemple la qualité des matériaux utilisés et les performances des installations proposées. N’hésitez pas à poser des questions si vous ne comprenez pas ce qui justifie une différence de prix entre deux devis, ou comment se décompose le tarif d’une intervention.

 

Négocier le devis des travaux : les points sur lesquels vous pouvez agir

Si après avoir comparé les prestations de plusieurs artisans, les tarifs annoncés sont encore trop élevés pour votre budget, il est possible de négocier le devis de vos travaux.

  • Le prix des matériaux utilisés

Premier levier d’intervention, le prix des matériaux utilisés. Matériau d’isolation intérieure ou extérieure, fenêtres et portes, revêtement de sol : choisir des produits d’une gamme inférieure peut vous faire économiser des dizaines voire des centaines d’euros par rapport à des produits haut de gamme, selon la quantité nécessaire. Des économies à mettre en balance avec les économies de chauffage que vous pourrez réaliser grâce à une installation haut de gamme. Penchez-vous également sur la récupération de matériaux, qui peut vous faire réaliser de précieuses économies sur votre carrelage, votre bardage en bois, ou votre isolant. 

 

  • Les quantités facturées

Les artisans préfèrent souvent prévoir plus de matériau que nécessaire, pour être sûr de ne manquer de rien. Ces quantités sont parfois surévaluées. Vérifiez la surface concernée par vos travaux, la surface couverte par le matériel prévu, et ajustez les quantités avec l’artisan si besoin. Attention : les quantités de matériaux sont toujours  un peu supérieures aux besoins réels pour faire face à d’éventuelles pertes (casse, détérioration, mauvaise estimation...).

  • Négocier un geste commercial

En fonction des travaux réalisés, et pour l’ensemble de la prestation (main d’œuvre, matériel...), il est possible de négocier le devis de vos travaux avec une marge de 5 à 15 %. Pour ce faire, faites jouer la concurrence et les prix des matériaux en magasin s’ils sont moins chers. Gardez néanmoins à l’esprit que rien n’oblige l’artisan à baisser ses prix ; vous devrez faire preuve d’une bonne maîtrise de l’art de la négociation, avec tact et finesse.

  • Le moment de vos travaux

Il y a un temps pour tout, y compris pour effectuer ses travaux de rénovation énergétique. Les Français étant nombreux à effectuer des travaux au printemps, c’est à ce moment que vous pourrez profiter des promotions les plus attractives. Autre élément à prendre en compte : le devis de vos travaux sera plus facilement négociable en période creuse : si vous souhaitez changer votre installation de chauffage, attendez la fin de l’hiver quand l’activité est basse pour les chauffagistes.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème