L’étiquette énergétique d’un logement permet de connaître sa consommation globale d’énergie. Différents travaux peuvent améliorer cette étiquette énergétique, aussi appelée classe DPE, et ainsi consommer moins. Travaux d’isolation, changement de système de chauffage : le point sur les techniques permettant de rendre votre logement moins énergivore.

Étiquette énergétique les travaux pour l’améliorer

Améliorer l’étiquette énergétique de son logement grâce à l’isolation 

L’étiquette énergétique de votre habitation est définie par le diagnostic de performance énergétique, ou DPE. Il s’agit d’un rapport établi par un professionnel agréé permettant de connaître les performances énergétiques d’un bâtiment ou d’un logement. Pour ce faire, plusieurs éléments sont étudiés : la consommation énergétique du bâtiment, son taux d’émission de gaz à effet de serre, ses caractéristiques, les équipements qui y sont installés et leur état d’usure. L’étude permet ainsi de connaître le coût énergétique du bâtiment, et son impact sur son environnement. À la fin de l’étude, le logement reçoit une étiquette énergétique allant de A, la meilleure performance, à G, la plus mauvaise.

L’amélioration de cette note passe dans la plupart des cas par des travaux d’isolation. Une isolation optimisée permet de limiter les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur, et donc de limiter les déperditions de chaleur en hiver (ou de fraîcheur en été). Ces travaux sont réalisés la plupart du temps sur :

  • les parois (intérieures et extérieures) ;
  • les combles aménagés ou vacants ;
  • le plancher ;
  • la toiture ;

les encadrements de portes et de fenêtres.

L’isolation thermique peut aussi être renforcée en changeant vos vitres pour des modèles à double ou triple vitrages. Attention toutefois : une isolation trop complète de votre habitation peut générer des problèmes de ventilation. Faites vous conseiller par un professionnel pour optimiser votre isolation sans risquer de générer des problèmes d’humidité.

Une étiquette énergétique bonifiée grâce à un chauffage performant 

L’amélioration de l’étiquette énergétique de votre logement passe aussi par les performances de votre système de chauffage. Une chaudière ancienne, un système de chauffage gourmand en énergie peuvent être une source d’économie importante si vous choisissez de les remplacer par des modèles plus modernes, plus performants ou fonctionnant entièrement ou en partie à l’aide d’énergie(s) renouvelable(s).

L’installation de thermostats ou d’un programmateur de chauffage peut vous permettre de mieux gérer la température de votre logement pièce par pièce, et donc d’économiser de l’énergie.  Des travaux de calorifugeage peuvent aussi être envisagés. Ils consistent à isoler les tuyaux de votre chaudière afin d’éviter les déperditions de chaleur et d’exploiter pleinement ses performances.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème

Sur le même thème