Ecoconstruire c’est bâtir un logement en limitant son impact sur l’environnement. Cette éco-responsabilité démarre dès le chantier de construction. Il s’agit de protéger les artisans aussi bien que les futurs habitants de la maison. L’écoconstruction séduit de plus en plus d’acquéreurs. En plus du confort apporté aux habitants, elle promet de belles économies d’énergie. Voici comment faire.

Ecoconstruction

Réduire sa consommation d’énergie c’est limiter l’utilisation du chauffage ou de la climatisation mais aussi les besoins en éclairage. Voici 3 éléments à surveiller pour faire des économies d’énergie grâce à l’écoconstruction.

L’emplacement du terrain

Le choix du terrain est l’une des étapes primordiales pour écoconstruire et faire des économies d’énergie. En premier lieu, il faut prendre en compte la région. Cela va déterminer les phénomènes climatiques à affronter et donc les spécificités architecturales de la maison : région pluvieuse, venteuse, en bord de mer, avec des fortes chaleurs l’été …

En second lieu, il faut étudier la parcelle. Si elle autorise à bâtir une maison sur l’axe nord-sud, c‘est idéal. En effet, cela permettra de capter un plus grand ensoleillement pendant les mois d’hiver. Il faut alors également prendre en compte les arbres ou les maisons voisines qui peuvent faire de l’ombre.

L’agencement de la maison

Prendre en compte l’ensoleillement pour déterminer la distribution des pièces dans la maison permet de faire des économies d’énergie. On parle alors d’architecture bioclimatique. Les pièces de vie, comme le salon ou les chambres, sont exposées au sud pour un ensoleillement optimal et un chauffage naturel. Les ouvertures sont tournées vers le sud dans la mesure du possible. Le garage, qui n’a pas besoin d’être chauffé, est placé au nord. Pour les maisons du sud de la France, des aménagements extérieurs coupent les rayons du soleil aux heures les plus chaudes de la journée.

Le choix des matériaux

Écoconstruire c’est utiliser des matériaux écologiques et efficaces. Le but est de faire appel à des matériaux respectueux de l’environnement, des artisans qui les posent et des futurs occupants de la maison. On peut citer le bois, le béton cellulaire ou encore la brique. Il est également nécessaire de penser à la circulation de l’air dans la maison, à l’isolation des ouvertures, au système de chauffage …

Et pourquoi de pas aller plus loin en imaginant un logement autosuffisant en énergie ? Panneaux solaires, géothermie, éolienne … des solutions de plus en plus nombreuses sont à la portée des constructeurs.

Si vous acheter une maison sur plan, vous pouvez vous référer au label BBC (Bâtiment Basse Consommation) afin de savoir si elle est respectueuse de l’environnement. La maison BBC doit être construite dans le respect de la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), une garantie pour les économies d’énergie. Vous pouvez découvrir plus d’informations sur les maisons BBC sur le site du Plan Immobilier, spécialiste de l’immobilier neuf en France.

Si 72% des Français pensent que l’éco responsabilité de l’habitat est une dimension importante (étude Reworld Media), un dernier argument devrait convaincre les autres : les économies financières. Car économie d’énergie rime avec économie financière.

Sur le même thème

Sur le même thème