Vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique dans votre logement afin de réduire votre facture de chauffage sur le long terme ? Avant de vous lancer, il est important de prendre le temps d’analyser votre projet afin d’estimer son prix global. Ce qu’il faut savoir, avec L’énergie tout compris.

Estimer le coût de ses travaux de rénovation énergétique

Effectuer un diagnostic énergétique, une étape incontournable

Le diagnostic de performance énergétique permettra de déterminer les performances du logement en matière de consommation énergétique et d’isolation. Cette analyse permettra également de savoir pour quels types de travaux énergétiques il est préférable d’opter afin de réduire durablement les déperditions de chaleur et les émissions de gaz à effet de serre.

En matière de travaux de rénovation énergétique, les postes de dépenses touchent généralement trois postes :

  • La production de chaleur (installation de chaudière et émetteurs de chaleur) ;
  • L’isolation thermique (sols, toiture, murs, fenêtres, etc.) ;
  • La ventilation de la maison.

 

Effectuer des demandes de devis

Après avoir déterminé un diagnostic énergétique et déterminé les différents types de travaux de rénovation énergétiques à réaliser, l’étape suivante consiste à effectuer des demandes de devis auprès de différents professionnels. L’idée est de déterminer le coût moyen d’une opération donnée auprès de plusieurs professionnels.

Pour ce qui est du choix du professionnel, veillez à choisir un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Demandez votre devis

Prendre en considération les aides aux travaux énergétiques

Le gouvernement a mis en place plusieurs aides financières et fiscales afin d’encourager les particuliers à réduire leur facture énergétique. Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) portant sur 30 % des dépenses, éco-prêt à taux zéro, prime énergie, etc. : toutes ces aides sont susceptibles d’influer sur le prix de revient final des travaux de rénovation énergétique. Prenez le temps d’en faire l’inventaire en amont et de voir celles auxquelles vous pouvez prétendre ou non.

Il est possible d’obtenir des informations détaillées sur les aides aux travaux au sein des espaces Info-Énergie disséminés sur l’ensemble du territoire.

 

Bon à savoir

La définition d’un budget global pour des travaux énergétiques est importante et doit être effectuée en amont des travaux. Afin de prévenir les mauvaises surprises, il est recommandé de prévoir une marge financière. Une marge de 10 % devrait dans la plupart des cas suffire en cas d’imprévu.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème