Un sondage réalisé par Franfinance, dans le cadre de la semaine du développement durable, qui a lieu du 30 mai au 5 juin, s’est intéressé à l’attitude des Français vis-à-vis des enjeux d’éco-rénovation. Il en ressort, notamment, que plus d’un tiers des sondés ont déjà réalisé des travaux de rénovation énergétique. On y découvre aussi qu’ils sont 85 % à connaître au moins une aide au financement de leur projet.

travaux d'économies d'énergies

Quels sont les comportement des Français à l’égard des enjeux de rénovation énergétique ? C’est à cette question, notamment, qu’a voulu répondre Franfinance, en menant un sondage CSA auprès d’un échantillon représentatif de la population française. 1010 personnes âgées de 18 ans et plus ont donc été interrogées sur cette thématique durant le mois d’avril 2019.

Les résultats de ce sondage révèlent que 38 % des Français interrogés ont déjà réalisé des travaux d’éco-rénovation.

Les Français souhaitent avant tout réaliser des économies d’énergie

Leur principale motivation est la perspective de pouvoir réaliser des économies d’énergie. C’est la raison évoquée par 83 % des personnes interrogées. D’autres motifs sont ensuite évoqués, comme l’amélioration du confort de vie (pour 65 % des sondés), la volonté de réduire son impact sur l’environnement (41 %). Il est intéressant de noter que 31 % des sondés ont entrepris ces travaux pour augmenter la valeur de leur patrimoine.

On note encore que 20 % des Français n’ont jamais réalisé de travaux d’éco-rénovation mais souhaiteraient le faire.

Quels sont les principaux freins à la rénovation énergétique ?

Le reste de la population, représenté par 42 % des personnes interrogées, par contre, n’ont jamais réalisé de projet de rénovation énergétique de leur logement et n’envisagent pas de le faire. Ces personnes, le plus souvent, sont locataires et ne souhaitent pas investir dans un bien immobilier qui ne leur appartient pas (38 %). On note aussi que 18 % de ceux qui ne comptent pas réaliser ces travaux sont locataires et pensent ne pas avoir le droit de le faire. Il existe cependant des aides dédiées aux locataires pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

Enfin, 19 % des Français qui ne souhaitent pas faire de travaux d’éco-rénovation pensent qu’ils sont trop coûteux.

L’amélioration des fenêtres : 1er sur le podium des travaux réalisés

Le sondage s’est intéressé, pour ceux qui avaient entrepris des projets d’eco-rénovation, aux types de travaux effectués. Il ressort de l’enquête que 77 % des Français ayant réalisé des travaux d’éco-rénovation ont amélioré leurs fenêtres, en faisant ainsi l’élément le plus remplacé. On note encore que les jeunes adultes, cependant, accordent plus d’attention aux moyens de production d’électricité domestique (panneaux solaires, éolienne…). A titre d’exemple, 44 % des 24-34 ans ayant réalisé des travaux d’éco-rénovation ont installé ce type d’équipement contre 15 % des seniors seulement.

Seuls 3 % des Français ont recours au CITE

Le sondage a aussi souhaité savoir si les Français était bien informés des aides au financement des travaux de rénovation énergétique aujourd’hui disponibles. 85 % des Français connaissent au moins une aide au financement mise en place par l’Etat. La mesure la plus connue est la TVA à taux réduit. 71 % des Français sont au courant de cette possibilité. 23 % y ont déjà eu recours. La deuxième mesure la plus connue est la prime énergie. 73 % connaissent cette aide et 15 % l’ont utilisée. On notera que le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique est encore peu connu des Français. Seulement 16 % des personnes interrogées savent que cette mesure d’aide existe et 3 % y ont recours.

Sur le même thème

Sur le même thème