La plupart des habitations européennes sont dotées d’une toiture inclinée. Cette architecture laisse un espace vide en dessous. Ce volume, qui a pour limites les versants du toit et son plancher, se nomme comble. Il existe deux sortes de combles, le comble aménagé et le comble perdu. Quel que soit le type de comble de votre maison, il est toujours essentiel de penser à l’isoler correctement. Cet article fera le point sur ces deux types et analysera leurs spécificités.

combles perdus ou combles aménagés

Qu’est-ce que le comble aménagé ?

Un comble est dit aménagé lorsque l’espace compris entre la toiture et le plancher est habitable. En général, ce sont les combles à fermes traditionnelles qui peuvent bénéficier d’un aménagement. Cette partie de la maison fait souvent office de grenier. Néanmoins, il est tout à fait possible d’y agencer une chambre, une salle de bain ou encore un espace de jeux. La configuration architecturale de cette catégorie de comble a été pensée pour supporter des charges assez lourdes.

Sans une bonne isolation, cette partie de la maison serait invivable : trop froid en hiver et trop chaud en été. L’isolation permet de maintenir une température adéquate en toute saison. Une bonne ventilation y est également indispensable pour éviter le risque d’apparition des moisissures.

Qu’est-ce que le comble perdu ?

Le comble perdu, aussi connu sous l’appellation de comble visitable ou non aménageable, fait référence aux combles dont l’aménagement est impossible. Dans le meilleur des cas, il est rendu difficile, en raison de l’insuffisance de hauteur libre moyenne ou de la mauvaise disposition des bois de charpente. L’architecture de ces combles est à fermettes. Elle est caractérisée par un entraxe des fermettes de 60 cm. La circulation de l’air y est insuffisante, voire absente. Afin d’être habitables, les combles perdus nécessitent une entière restructuration. À cet effet, il faudra surélever la charpente et modifier le plancher.

Grâce à l’initiative de Pacte Énergie Solidarité, il est possible de bénéficier de travaux d’isolation des combles perdus pour seulement 1 € dépendamment du revenu, ou à 10 € par m². Le but est de permettre à tous les ménages, surtout ceux à revenus modestes, de profiter du confort d’une habitation bien isolée.

Pourquoi aménager un comble ?

L’aménagement d’un comble peut s’avérer avantageux pour les propriétaires d’une maison. Il permet de gagner en surface habitable à moindre prix. En effet, investir dans une extension ou agrandir la maison coûte cher. De plus, des démarches administratives parfois lentes sont à prévoir pour ces genres de travaux. Via l’aménagement d’un comble, il sera alors possible de se doter de nouvelles pièces dans son logement tout en dépensant moins.

Pourquoi isoler les combles ?

Le point fort de l’aménagement d’un comble réside dans l’économie d’énergie. Il est vrai que le toit est réputé pour être la partie de la maison où il y a le plus de déperditions de chaleur. À notre époque où l’optimisation de la consommation d’énergie est le maître mot, agencer un comble fera d’une pierre deux coups. Avec une isolation intérieure ou extérieure, il sera possible de réduire d’un tiers la facture de chauffage.

 

Pour aller plus loin :