Économique et peu encombrant, le radiateur électrique à inertie permet de réduire ses factures en électricité grâce à son corps de chauffe qui accumule la chaleur et permet à l’installation de se déclencher moins souvent. Découvrez comment choisir la puissance adaptée pour vos radiateurs, afin de bénéficier d’un chauffage optimal, sans surconsommer.

Puissance d’un radiateur électrique à inertie.

Puissance d’un radiateur électrique à inertie : les critères de choix

Avant de choisir la puissance de vos radiateurs électriques à inertie, il est indispensable de prendre plusieurs éléments en compte, à commencer par la taille des pièces dans lesquelles ils seront installés. En effet, plus la pièce est grande, plus votre installation devra être puissante pour un chauffage agréable et uniforme. De la même manière, si vous êtes frileux et que vous avez tendance à beaucoup chauffer, la puissance de vos appareils devra être adaptée à vos habitudes.

Dernier critère : la situation géographique de votre logement ainsi que ses performances en matière d’isolation. Logiquement, une maison conforme à la réglementation thermique 2012, isolée correctement et située dans le Var aura des besoins en chauffage moins importants qu’un logement ancien, dont l’isolation n’a pas été rénovée et qui se situe dans le Pas-de-Calais.

Si la puissance de vos radiateurs à inertie varie en fonction de tous ces critères, on peut néanmoins considérer qu’un radiateur de 1000 W suffit à chauffer une pièce de 15 m2 à 20 °C, dans une maison bien isolée et située dans une région tempérée. Si la maison est plus ancienne, mal voire pas du tout isolée, 2000 W sont nécessaires pour la même pièce.

Radiateur électrique à inertie : comment en tirer profit ?

Les avantages du radiateur électrique à inertie sont nombreux. Choisis à la bonne dimension et réglés à la puissance adaptée, ils vous permettront de profiter d’une chaleur douce et égale, partout dans votre pièce. Si votre pièce est vaste, il peut être judicieux de choisir plusieurs petits radiateurs plutôt qu’un radiateur très puissant, afin de bénéficier d’une meilleure répartition de la chaleur.

Attention à ne pas tomber dans le piège du surdimensionnement : choisir des radiateurs trop puissants pour votre pièce vous coûtera plus cher à l’achat, pour une puissance que vous n’exploiterez jamais pleinement. Pour être sûr de faire le bon choix, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel lors de votre achat, en lui donnant les dimensions exactes de votre pièce, vos habitudes de chauffage et la qualité de votre isolation.

 

Le saviez-vous ?

Le radiateur électrique à inertie est aussi appelé « radiateur à chaleur douce » ; il offre un confort de chauffage supérieur à celui des convecteurs électrique, tout en vous permettant de réaliser jusqu’à 45 % d’économie sur votre facture. Son corps de chauffe solide (fonte ou  aluminium) ou liquide (fluide caloporteur) conserve la chaleur et la diffuse ensuite pour un chauffage sur la durée.

Pour aller plus loin :