Indexé sur le prix du pétrole, le prix du fioul est en constante évolution. Entre les taxes et les variations des cours mondiaux du pétrole, de nombreux paramètres sont à prendre en compte pour connaître les prochains mouvements des tarifs. En 2019, faut-il s’attendre à une hausse ou à une baisse du prix du fioul domestique ?

Prévisions-prix-du-fioul-en-2019

Le prix du fioul va-t-il baisser ou augmenter en 2019 ?

Plusieurs signes semblent converger vers une stabilisation, voire vers une baisse du prix du fioul en 2019, malgré les annonces des pays membres de l’OPEP.

Baisse des cours du pétrole

Ces dernières semaines, les cours du pétrole s’affolent et s’effondrent, après plusieurs mois de hausses successives. Le baril de Brent, affiché à plus de 80 dollars au cours du mois d’octobre 2018, est descendu en dessous de la barre des 60 dollars en fin d’année. Le baril de WTI suit également cette chute. Cette baisse s’explique par l’abondance d’offres par rapport à la demande. Résultat : les prix des dérivés du pétrole comme le fioul domestique baissent également. Une tendance qui ne devrait pas s’inverser de sitôt selon certains analystes, même si l’OPEP prévoit une hausse des cours du pétrole au premier trimestre 2019. Une affaire à suivre de près.

Hausse de la TICPE annulée

La taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) influe lourdement sur le prix du fioul domestique en France. Au 1er janvier 2018, la TICPE a augmenté d’environ 45 € pour 1 000 litres de fioul domestique. En 2019, comme annoncé dans la loi de finances, la TICPE devait de nouveau augmenter à hauteur de 33,12 € pour 1 000 litres de fioul. Entre 2017 et 2019, la TICPE aurait grimpé de 55 % environ. Finalement, le mouvement des « Gilets jaunes » entamé en novembre 2018 en raison de la hausse des prix du carburant et d’autres taxes annoncées - taxe carbone et TICPE, notamment - a fait reculer le gouvernement. D’abord repoussée, puis annulée en 2019, la TICPE a été gelée jusqu’en 2022. Aucune hausse n’est donc à prévoir en 2019.

 

> À lire aussi : Comprendre l’évolution du prix du fioul au 1er semestre 2018

Le fioul domestique : une énergie de chauffage toujours compétitive

Malgré les différentes augmentations du prix du fioul au cours des dernières années, et particulièrement en 2018, le fioul domestique reste sur le podium des énergies de chauffage les plus économiques, selon le Baromètre des énergies. Il existe même un écart de plus de 6 € pour 100 kWh PCI entre le fioul domestique et l'électricité.

Type d’énergie de chauffage Prix en euros pour 100 kWh PCI en septembre 2018
Bois 5,70
Gaz naturel 7,91
Fioul domestique 9,55
Gaz propane 14,23
Eléctricité 15,80

Cette tendance ne devrait pas changer en 2019 puisque le prix du fioul ne sera pas impacté par la hausse de la TICPE, comme promis par le gouvernement. L’écart entre le fioul domestique et l’électricité pourrait même se creuser davantage. En effet, selon le Comité de liaison des entreprises consommatrices d'électricité (CLEEE), les prix de l'électricité devraient augmenter de 8 % à 10 % minimum en raison de la concurrence et de la montée des prix sur le marché.

Astuce

À noter que le prix du fioul domestique peut varier d’un fournisseur à l’autre. Certains fournisseurs comme Fioulmarket.fr affichent des prix inférieurs à la référence nationale. Il convient donc de comparer les prix avant de commander votre fioul.

 

> À lire aussi : Facture de chauffage : état des lieux en 2018

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème