Une pompe à chaleur sol-sol va puiser l’énergie présente dans le sol pour restituer de la chaleur au moyen d’un plancher chauffant. L’énergie tout compris vous explique comment fonctionne un tel dispositif et fait le point sur ses avantages et inconvénients.

 

Pompe à chaleur sol-sol

La pompe à chaleur géothermique sol-sol, aussi appelée pompe à chaleur à détente directe, est une installation qui va puiser l’énergie présente dans le sol au moyen de capteurs pour la restituer ensuite sous forme de chaleur via un plancher chauffant. Cette technologie peut être intéressante pour réduire sa consommation en énergie fossile, dans une optique de transition écologique.

Comment fonctionne une pompe à chaleur sol-sol ?

La géothermie consiste à aller puiser la chaleur présente dans le sol pour la restituer dans un autre environnement, en l’occurrence les pièces de vie d’une habitation.
La spécificité d’une pompe à chaleur sol/sol, dite à détente directe, réside dans le fait qu’elle ne dispose que d’un circuit unique. Le fluide qui émet de la chaleur au niveau du plancher chauffant est le même qui va capter l’énergie présente dans le sol.
Une pompe à chaleur air-eau, par exemple, a besoin d’un échangeur, élément qui permet le transfert de chaleur entre le fluide frigorifique qui permet de récolter l’énergie géothermique et l’eau destinée à chauffer l’habitation.
Avec une pompe à chaleur sol-sol, le plancher chauffant assure directement l'émission de chaleur, celle-ci découlant de la détente du fluide frigorifique.

Installer une pompe à chaleur sol-sol

Une pompe à chaleur sol-sol va donc aller chercher l’énergie emmagasinée dans la terre grâce à un réseau de capteurs enterrés.
Idéalement, il faut pouvoir disposer d’un terrain suffisamment vaste pour pouvoir installer le circuit de capteurs horizontalement. Les tuyaux dans lesquels le fluide frigorifique est appelé à circuler doivent être enterrés à une profondeur située entre 60 centimètres et 1,2 mètre.
Une pompe à chaleur sol-sol, fonctionnant sans échangeur, implique de disposer d’une plus grande quantité de liquide frigorifique pour bien fonctionner. Il faut donc s’appuyer sur un réseau s’étendant sur une surface une fois et demie plus grande que la pièce à chauffer.

Avantage et inconvénient d’une pompe à chaleur sol-sol

Une pompe à chaleur sol-sol offre de belles performances. Un tel système permet de fonctionner en autonomie sans chauffage d’appoint. Une telle installation doit permettre de réduire sa consommation de chauffage par trois ou quatre.

Cependant, une telle installation n’est pas forcément évidente à mettre en œuvre. Idéalement, il faut pouvoir disposer d’une surface de terrain importante. Si l’on ne dispose pas de la place disponible, il est possible d’envisager une installation verticale, au moyen d’un forage. Cependant, le réseau de captage pour cette solution particulière devant être étendu, il faudra forer en profondeur. Ce qui peut s’avérer onéreux.
D’autre part, l’installation d’un plancher chauffer implique d’importants travaux au cœur de l’habitation. La mise en œuvre d’une pompe à chaleur sol-sol n’est généralement envisagée que dans le cadre d’une rénovation importante ou d’une nouvelle construction.

Installation d’une PAC géothermique : des aides disponibles

Il existe des aides à la rénovation énergétique pour soutenir le financement de l’installation d’une pompe à chaleur géothermique comme la prime énergie ou encore le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). L’offre Mon Energie Tout Compris vous permet d’accéder directement à l’ensemble des aides auxquelles vous pouvez prétendre. A travers elle, vous profiterez aussi directement des recommandations d’un conseiller, qui vous aidera à définir le projet de rénovation énergétique qui vous permettra de réaliser des économies.

Sur le même thème

Sur le même thème