Comment fonctionne une pompe à chaleur ? Pourquoi est-ce intéressant d’opter pour une installation de ce type ? Quels gains peut-on espérer à moyen terme ? L’énergie tout compris vous aide à mieux envisager votre investissement en faveur d’une amélioration de la performance énergétique de votre habitation.

Pour réduire sa consommation d’énergie à l’échelle d’une habitation, l’installation d’une pompe à chaleur peut constituer un investissement opportun. Que l’on choisisse une pompe à chaleur air-eau, air-air ou encore géothermique, le principe de fonctionnement général est le même. Il s’agit d’aller puiser des calories dans l’air extérieur ou dans le sol pour réchauffer l’air ou l’eau à l’intérieur de l’habitation. De cette manière, on peut considérablement réduire sa consommation de fioul ou de gaz.

Comment une pompe à chaleur récupère-t-elle la chaleur à l’extérieur ?

1. Puiser la chaleur à l’extérieur

Une pompe à chaleur est un dispositif qui s’installe à l’extérieur du bâtiment. L’élément est composé de collecteurs. Ils vont permettre de puiser la chaleur dans l’air ou dans le sol réchauffer un liquide frigorigène. Ce fluide a pour caractéristique d’atteindre son point d’ébullition à basse température. L’évaporation générée est ensuite acheminée vers un compresseur.

2. Le transfert de l’énergie vers le chauffage

La vapeur du fluide frigorigène va alors être aspirée au niveau d’un compresseur, dont la fonction va être d’en élever la pression et par la même occasion la température.  L’enjeu est d’atteindre un niveau supérieur à celle de l’air ou de l’eau circulant à travers l’habitation.

Le compresseur est la principale partie de la pompe à chaleur qui est consommatrice en énergie. Il est le plus souvent alimenté avec de l’électricité.

3. Un échange de chaleur au profit du système de chauffage

La vapeur pressurisée est alors transférée au niveau d’un condensateur. C’est à ce niveau que le transfert de chaleur s’effectue au profit du système de chauffage.

4. Retour du fluide frigorigène à l’état liquide

Avec le transfert de chaleur, le fluide va revenir à l’état liquide. Il passera ensuite dans un détendeur, dont l’objectif est d’en diminuer la pression, et de le préparer à un nouveau cycle.

Des gains d’énergie conséquents

Le grand intérêt d’une pompe à chaleur réside dans le fait qu’on peut produire une grosse quantité de chaleur avec un minimum d’énergie. Grâce à ces installations, fonctionnant pour la plupart à l’électricité, on profite d’une chaleur confortable à un prix très avantageux.

Les économies d’énergie que l’on peut réaliser grâce à l’installation d’un tel dispositif varieront en fonction de l’habitation à chauffer, du système de chauffage existant et, évidemment, de l’isolation. Les constructeurs affirment que l’on peut réaliser jusqu’à 75% d’économies sur son budget en chauffage en installant une pompe à chaleur. Grâce à un petit apport en électricité, on peut donc puiser dans l’énergie qui se trouve gratuitement dans l’air ou dans le sol.

Des aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur

Quelle que soit la configuration énergétique du bâtiment, la mise en place d’une pompe à chaleur doit permettre de réelles économies d’énergie. C’est d’autant plus intéressant que l’installation est encouragée par diverses aides financières existantes, comme la prime énergie ou encore le crédit d’impôt pour la transition énergétique.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème