Selon une étude publiée par l’association Qualit’EnR début 2018, le chauffage par pompe à chaleur fait partie des dispositifs préférés des Français en matière d’appareils fonctionnant aux énergies renouvelables. Quels sont les avantages de la pompe à chaleur et les raisons de ce succès croissant ?

Marché de la pompe à chaleur

Le marché de la pompe à chaleur en progrès depuis 2015

En février 2018, l’association Qualit’EnR dévoilait son baromètre « Les Français et les énergies renouvelables ». L’étude, qui dresse un bilan des habitudes de consommation des Français et de leur rapport aux énergies renouvelables, fait apparaître que le chauffage par pompe à chaleur séduit de plus en plus de foyers depuis 2015. En effet, ce dispositif se place dans le top 3 des installations favorites des Français ayant changé leur système de chauffage ces 3 dernières années, derrière l’insert bois et le poêle à bois. La France se place ainsi en tête des marchés de la pompe à chaleur en Europe.

Entre 2016 et 2017, les ventes de pompes à chaleur ont augmenté pour tous les modèles ou presque :

  • + 12 % pour les PAC air/eau ;
  • + 10 % pour les chauffe-eau thermodynamiques;
  • + 8 % pour les PAC air/air.

 

Seules les PAC géothermiques connaissent un déclin  de 8 %, avec 2 700 modèles vendus en 2016 contre 2 489 « seulement » en 2017. À l’heure actuelle, on estime que 2 millions de logements et de locaux professionnels sont équipés d’une pompe à chaleur en France.

Le chauffage par pompe à chaleur, accessible grâce aux aides financières

Le dynamisme du marché de la pompe à chaleur en France s’explique en grande partie par une meilleure communication autour des aides financières accompagnant l’achat d’un tel dispositif. Rentables sur le long terme, exploitant des énergies renouvelables et s’inscrivant pleinement dans la transition énergétique en cours actuellement, les PAC recèlent de nombreux atouts, mais représentent toujours une dépense importante. Afin d’alléger la facture, plusieurs aides financières existent :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Il permet aux personnes engageant des travaux de rénovation énergétique de déduire une partie de leurs dépenses de leurs impôts. Il est possible d’en bénéficier même si vous n’êtes pas imposable ; dans ce cas, le Trésor public vous reverse directement la somme qui vous est due. Ce crédit est plafonné (8 000 € pour une personne seule, 16 000 € pour un couple, 400 € par personne à charge supplémentaire). Par ailleurs, les travaux sont soumis à des critères de performance (qualité du matériel) et de sécurité (assuré par un professionnel Reconnu garant de l’environnement).

 

  • L’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ)

L’installation d’une pompe à chaleur donne accès à l’éco-PTZ si elle s’inscrit dans un bouquet de travaux, soit l’installation d’une PAC et des travaux d’isolation ou le changement de fenêtres, par exemple. Il s’agit d’un prêt sans intérêt prélevé, accessible aux propriétaires, sociétés civiles ou bailleurs, dans une maison ou un appartement.

  • Les primes énergie

La prime énergie Total est reversée directement en euros aux personnes effectuant des travaux de rénovation énergétique réalisés par un professionnel RGE. Là encore, certaines conditions doivent être respectées, comme la qualité du matériel ou les performances atteintes. Découvrez notre simulateur de prime énergie pour savoir si vous êtes éligible.

  • Les aides régionales

Les régions, départements ainsi que certains organismes (comme l’ANAH par exemple) proposent des aides financières pour financer l’installation d’une pompe à chaleur. Ces aides peuvent varier d’une région à l’autre : pour savoir si vous êtes éligible à l’une de ces aides, renseignez-vous auprès de votre mairie.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème