Équiper son habitation d’une pompe à chaleur est un bon moyen de réduire sa consommation d’énergie. Mais à combien peut s’élever le montant des travaux d’installation d’un tel système ?

Une pompe à chaleur est une installation qui permet de chauffer son habitation en allant puiser des calories présentes gratuitement dans l’air extérieur ou dans le sol. Ce système, grâce à un faible apport en électricité, permet de réduire significativement sa facture d’énergie.

Pour savoir s’il est opportun ou non d’installer une pompe à chaleur chez soi, il faut pouvoir estimer le coût de l’installation et évaluer le montant des économies d’énergie qu’elle permet de réaliser.

 

Comment les prix d’une pompe à chaleur varient-ils ?

Le prix de la pose d’une pompe à chaleur va principalement dépendre du type d’installation voulu, de la surface à chauffer et évidemment de la marque du modèle.

Si vous souhaitez chauffer votre habitation par l’intermédiaire d’un chauffage central, il vous faudra opter pour une pompe à chaleur air-eau ou encore pour une pompe à chaleur géothermique. Si vous ne disposez pas d’un système centralisé de chauffage, il faudra vous tourner vers une pompe à chaleur air-air.

Le prix d’une pompe à chaleur air-eau

Pour une pompe à chaleur air-eau raccordée directement au chauffage central, le prix d’installation peut varier entre 8.000 et 16.000 euros. Selon le site QuelleEnergie.fr, spécialisé dans le conseil en économiques d’énergie, le prix d’acquisition moyen d’une pompe à chaleur air-eau sans production d’eau chaude sanitaire est de 9819 € TTC. Le coût moyen de la main-d’œuvre pour une telle installation est de 1405 euros TTC.

Il faudra investir environ 2000 euros de plus si vous souhaitez un système qui permet d’alimenter le circuit de chauffage et de chauffer l’eau sanitaire.

Le prix d’une pompe géothermique

Plus coûteuse, la pompe à chaleur géothermique permet des économies d’énergie plus importante. Il faut compter 20.000 euros en moyenne pour ce type d’installation. L’investissement peut varier fortement en raison de la configuration de l’installation, du type de captage, horizontal ou vertical, de la nature du sol. Certains sols, en effet, peuvent exiger de procéder à un forage.

Le prix d’une pompe à chaleur air-air

Pour les habitations ne possédant pas de système de chauffage central, la pompe à chaleur air-air peut constituer un investissement intéressant. Ce système, en récupérant les calories présentes dans l’air extérieur, insuffle de l’air chaud directement dans l’habitation.

Dans ce cas précis, le prix d’une pompe à chaleur dépend directement du nombre de pièces et de la surface à chauffer. On estime le montant de l’investissement dans ce type d’installation à 100 euros par mètre carré à chauffer. Il faut donc compter entre 2000€ et 3000€ par pièce.

L’investissement variera fortement en fonction de la qualité du matériel ainsi que de vos besoins en chauffage.

Bénéficiez d’aides pour l’installation d’une pompe à chaleur

Il est possible d’obtenir des aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur au niveau de votre habitation. Les deux principales sont la prime énergie et le crédit d’impôt pour la transition énergétique. Le montant de la prime énergie va dépendre de plusieurs facteurs (localisation, revenu fiscal, composition du foyer, surface habitable).


Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, lui, peut s’élever à 30% du montant total des travaux réalisés. Pour l’installation de pompes à chaleur, on peut donc espérer bénéficier d’aides pour des montants allant de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers.

Sur le même thème

Sur le même thème