Le prix plancher du carbone entre en vigueur dans quelques mois, mais le dispositif semble déjà avoir quelques limites. L’énergie tout compris vous explique.

Calculez vos économies d’énergie

Prix plancher du carbone : qu’est-ce que c’est ?

François Hollande a annoncé fin avril la mise en place d’un prix plancher du carbone. Ainsi chaque tonne de CO2 émise dans l’atmosphère, principal gaz responsable de l’effet de serre, sera taxée à hauteur de 30 € à partir du 1er janvier 2017. Seules les entreprises produisant de l’électricité sont concernées par cette mesure. Le montant exact sera précisé dans la prochaine loi des finances.

Cette somme correspond à la différence de prix entre le charbon et le gaz.

L’objectif de ce dispositif est simple : réduire l’usage du charbon dans les centrales thermiques qui produisent de l’électricité. En effet, l’usage de cette source d’énergie très polluante repart à la hausse à la suite de la baisse du prix du charbon.

« C’est le prix à payer pour réduire, voire sortir du charbon, et si demain ce montant s’élève à 40 €, le prix plancher sera augmenté en conséquence », a expliqué Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement.

Les limites du prix plancher du carbone

Mais ce dispositif présente déjà quelques limites. L’usage de certaines centrales thermiques françaises devrait donc être réduit du fait de la mise en place du prix plancher du carbone. Cependant pour couvrir les besoins du pays en électricité, la France pourrait alors être amenée à en importer, notamment d’Allemagne. Une décision qui pousserait notre voisin à polluer davantage.

Au niveau européen, la mise en place d’un prix plancher du carbone devrait perturber le marché des quotas du carbone, géré par le Système communautaire d’échange de quotas d’émission, SCEQE (ou ETS en anglais). Le cours du carbone sur ce marché pourrait alors chuter, alors qu’il est déjà très bas (6 € actuellement contre 30 € en 2005) et pourrait provoquer la chute de l’ensemble du système.

 

Le saviez-vous ?

Il ne faut pas confondre le prix plancher du carbone et la contribution climat-énergie, également appelée Taxe Carbone. Cette dernière s’applique au prix à la pompe du fioul et du carburant. Elle est actuellement de 22 €.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème

Sur le même thème