Alors que François de Rugy prend ses marques au ministère de la Transition écologique et solidaire, une récente enquête de l’IFOP pour le compte du site Quelle Énergie, montre que si les Français sont conscients de l’importance des travaux de rénovation énergétique des logements, ils sont encore trop peu nombreux à se lancer. Enquête.

Travaux

Rénovation énergétique : les raisons qui expliquent la réticence des Français

Travaux d’isolation, pose de fenêtres double-vitrage, changement de chaudière et autres installations d’énergies renouvelables, les travaux de rénovation énergétique permettent d’effectuer des économies d’énergie tout en garantissant un certain confort aux habitants du logement. Malgré ces avantages, peu osent se lancer. Quatre raisons expliquent la réticence des Français à effectuer ces travaux de rénovation énergétique :

  • Le prix considéré trop élevé

Effectuer des travaux de rénovation énergétique demande un certain investissement et leur prix constitue le premier frein pour 89 % des Français. Cependant, nombre d’entre eux ignorent encore aujourd’hui l’existence de certaines aides financières permettant d’adoucir la facture des travaux. Par ailleurs, si l’investissement semble important au démarrage, l’amortissement des travaux peut s’avérer très intéressant pour le foyer.

  • Les démarches administratives jugées trop complexes

Des dizaines de formulaires, des délais importants, des interlocuteurs différents, des conditions compliquées à remplir pour recevoir les aides financières : 87 % des Français sont perdus avant même de commencer les procédures administratives. Pour remédier à ce problème, le gouvernement a déjà annoncé une simplification des aides, mais cela suffira-t-il à motiver les Français ?

 

 

  • Des travaux : l’angoisse pour les Français

Les Français sont 74 % à trouver les travaux de rénovation anxiogènes. Or, s’ils peuvent durer un certain temps selon le type de prestation, leur durée de vie vaut bien quelques semaines d’angoisse. Surtout lorsque la facture d’énergie diminue drastiquement.

  • La durée du chantier

63 % des Français interrogés reculent au moment de rénover leur logement en raison de la durée du chantier. Selon les travaux à réaliser, il peut durer un certain temps. Il faut compter environ trois semaines pour des travaux d’isolation d’une maison de 100 m2, par exemple. Évidemment, le simple changement de fenêtres ou d’équipements de chauffage prendra moins de temps.

FAIRE : la nouvelle campagne de sensibilisation est lancée

Cette enquête intervient en même temps que le lancement d’une nouvelle campagne nationale de l’Ademe, en lien avec le ministère de la Transition écologique et solidaire et le Ministère de la Cohésion des territoires : FAIRE (Faciliter, Accompagner, Informer pour la Rénovation Énergétique). Cette initiative a pour vocation de rassurer les Français et de les accompagner lors des différentes démarches afin d’accélérer la rénovation énergétique de nombreux logements. À noter que l’ancien ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, avait annoncé la rénovation de 500 000 passoires thermiques par an, sur la durée du quinquennat Macron. Un projet bien ambitieux qu’il faut se donner les moyens de réaliser.  

Bon à savoir

L’énergie tout compris vous aide dans vos projets de rénovation énergétique. Grâce à nos différents simulateurs, découvrez l’étiquette énergétique de votre logement et identifiez les travaux de rénovation à réaliser en priorité, pour l’améliorer. Connaissez également, à l’avance le montant de votre crédit d’impôt ou de votre prime énergie.

 

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème

Sur le même thème