Énergie photovoltaïque, éolienne, hydraulique, géothermique… Quels pays sont les plus performants pour produire de l’électricité grâce aux énergies vertes ? Quelle est la place de la France dans ce classement international ? Tour du monde des bons élèves en matière d’énergies renouvelables avec L’énergie tout compris.

Énergies renouvelables : qui sont les bons élèves ?

Énergie solaire photovoltaïque

Premier producteur du monde, la Chine affiche aussi la plus grande capacité de production avec 77,4 GW de systèmes photovoltaïques installés sur son territoire et, surtout, une progression record ces dernières années. Lors du seul premier semestre 2016, la Chine a installé 20 GW de nouvelles capacités. Soit le niveau visé par la France à l’horizon 2020.

Énergie éolienne

Il n’y a pas qu’au niveau du photovoltaïque que la Chine développe considérablement ses capacités de production. Le schéma se répète aussi pour l’énergie éolienne. En 2015, « l’empire du milieu » a installé 30,5 GW de nouvelles capacités, soit quasiment la moitié de toutes les installations dans le monde. Cette même année, la Chine (145,4 GW) disposait de 33 % de la puissance éolienne mondiale, et les États-Unis (74,5), de 17 %.

 

Énergie géothermique

Si les États-Unis, premier producteur mondial, dominent aussi le classement en matière de capacité de production (3,4 GW en 2015), c’est un autre pays présent sur le podium qui possède le plus de ressources. Terre de volcans, l’Indonésie possède en effet 40 % du potentiel mondial : 28 GW dont seulement 1,3 GW est exploité. Un potentiel que les Indonésiens comptent bien mettre à profit à l’avenir avec un ambitieux programme énergétique : 12 GW, d’ici 2025.

Énergie hydraulique

Sur le plan mondial, l’hydraulique est l’énergie renouvelable la mieux répartie même si les pays leaders – Chine, Canada, Brésil, États-Unis et Russie – produisent à eux seuls plus de la moitié de la production dans le monde.

Indépendance énergétique

Hormis l’Islande ou l’Éthiopie, d’autres « petits » pays méritent d’être au tableau d’honneur des bons élèves. 100 % de l’électricité du Costa Rica provient d’énergies renouvelables, et le pays vise zéro gaz à effet de serre d’ici 2021. L’Uruguay également, presque entièrement alimenté en énergie verte, devrait atteindre l’indépendance énergétique d’ici 2030. Deux exemples à suivre.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème

Sur le même thème