Une étude du Commissariat général au développement durable a permis de faire le point sur la consommation énergétique dans les secteurs résidentiels en 2016. Qu’en est-il ? Quelles sont les principales évolutions à retenir ? Le point, avec L’énergie tout compris.

Énergies de chauffage dans les secteurs résidentiel et tertiaire

La consommation énergétique dans le secteur résidentiel

Selon l’étude du Commissariat général au développement durable, la consommation énergétique dans le secteur résidentiel en 2016 aurait diminué d’environ 1 %.

Dans le détail, on retiendra :

  • Électricité

La consommation d’électricité a augmenté de 0,5 %. Cette évolution s’avère moins importante que durant la période 2010-2015 ; cela s’expliquerait en partie par l’amélioration graduelle de l’efficacité énergétique des logements.

  • Gaz naturel

L’étude met en avant une augmentation de la consommation de 2,2 % (contre 0,3 % en 2015), qui pourrait s’expliquer par une baisse du prix du gaz.

  • EnR thermiques et d’énergie issue de déchets

Là encore, une augmentation est à noter. Cette dernière se chiffre à 1,8 % et s’avère relativement stable par rapport aux précédentes années.

  • Réseaux de chaleur

La consommation s’élevait à 1,2 Mtep, ce qui représentait une hausse de 1,7 %.

  • Produits pétroliers

La consommation de produits pétroliers affiche une baisse d’environ 14 %, en passant de 6,7 à 5,7 Mtep.

La consommation énergétique dans le secteur tertiaire

La consommation d’énergie corrigée des variations énergétiques était en baisse de 2 % dans le secteur énergétique en 2016. Cette évolution s’explique notamment par l’amélioration de la gestion de la consommation énergétique dans les bâtiments et les performances des bâtiments neufs.

Pour ce qui est de la consommation par type d’énergie, on notera les changements suivants :

  • - 0,9 % pour l’électricité ;
  • - 3,3 % pour le gaz naturel ;
  • - 5,6 % pour les produits pétroliers ;
  • + 4,6 % pour les réseaux de chaleur ;
  • + 0,6 % (0,9 Mtep) pour les EnR thermiques et en énergie issue de déchets.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème