Mi-mai, les résultats d’une étude réalisée auprès de 3 000 Français par le Financement Participatif France (FPF), le Crédit municipal de Paris et la Banque postale, démontrait l’attachement de nos compatriotes aux projets renouvelables, responsables et solidaires. D’après cette consultation, 38 % des Français pensent participer au financement d’un projet dans l’année à venir, notamment pour des projets humanitaires (46 %) et environnementaux (39 %). Quels sont les principaux projets citoyens d’énergies renouvelables en France ? Dans quels domaines se développent-ils ? Le point avec L’énergie tout compris.

Née en 2016, l'association Fronticoop Énergies peut compter actuellement sur le soutien de plus de 130 adhérents et adhérentes sensibles aux projets citoyens d’énergie renouvelable. Elle a créé en mars 2017 une coopérative, appelée Thau Énergies Citoyennes. L’idée a depuis fait son chemin : plus de 100 coopérateurs l’ont rejointe, accompagnés et appuyés par la municipalité de Frontignan, sept entreprises, deux associations et plus de 90 particuliers. Leur objectif ? Développer des moyens de production photovoltaïque coopérative sur le bassin de Thau, dans le sud de la France, où le soleil est souvent omniprésent.

Ainsi, les premières centrales sur toiture ont été installées. D’autres sont en projet sur des bâtiments municipaux (d’où le partenariat avec la ville de Frontignan). Par ailleurs, Thau Énergies Citoyennes réfléchit à la possibilité de créer des fermes photovoltaïques au sol et des centrales biomasse.

Projet responsable n°2 : Énergies Participatives, le photovoltaïque au sol

Encore à l’état de développement, le projet Énergies Participatives est porté par la commune de Moissac et son intercommunalité Lacs et Gorges du Verdon. Il est prometteur, puisqu’il repose sur une installation de panneaux photovoltaïques au sol, pour une puissance installée supérieure à 17 000 kWh. Il doit aussi constituer une source « verte » de revenus pour l’intercommunalité. Rendez-vous début janvier 2019 pour la mise en route du projet.

 

Projet éco-citoyen n°3 : la ferme éolienne des « Terres noires »

Parmi les projets citoyens liés aux énergies renouvelables, l’éolien est le plus connu et celui qui motive le plus les populations (même s’il peut avoir quelques détracteurs). Nouvel exemple de cet enthousiasme avec la ferme éolienne des « Terres noires », dans le centre de la France. Huit éoliennes seront ainsi installées sur les territoires des communes d’Arnac-la-Poste et de Saint-Hilaire-la-Treille. Porté par 66 citoyens bénévoles, ce projet permettra de fournir une puissance de 16 000 kWh.

 

Projet citoyen n°4 : l’ATEEVA, pour la géothermie

Ce projet de géothermie est en cours de développement en région parisienne, dans la ville d’Avray. Porté par les habitants, il repose sur l’alimentation d’un réseau de chaleur par de la géothermie et des panneaux photovoltaïques. Avec sa puissance prévue de 15 000 kWh, il doit fournir de l’énergie et de la chaleur pour 2 000 équivalent-logements.

Les projets citoyens liés aux énergies renouvelables ont le vent en poupe. Pour en trouver d’autres près de chez vous, consultez le wiki collaboratif mis en place par l’association Énergie Partagée.

Pour aller plus loin :

 

Sur le même thème

Sur le même thème