A partir de 2020, le CITE sera remplacé par une prime unique à la rénovation énergétique. L’aide financière prévue dans le cadre du programme Habiter Mieux agilité de l’Anah, et octroyée aux ménages aux revenus modestes ou très modestes pour la réalisation de travaux permettant des économies d’énergie, sera directement intégrée à cette prime unique.

aide renovation energetique

La réforme du CITE était annoncée depuis plusieurs mois maintenant. Elle sera effective à partir de 2020 pour les ménages aux revenus modestes.

Comment l’aide à la rénovation énergétique a été réformée ?

Dès l’entame de l’année prochaine, les ménages se situant dans les catégories de revenus « modestes » et « très modestes » pourront profiter d’une prime unique à la rénovation énergétique. Celle-ci remplace le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique et les aides Anah dont ils pouvaient bénéficier.

Les ménages disposant de revenus intermédiaires, une nouvelle catégorie de revenus instaurée dans le cadre de cette réforme, verront pour leur part le CITE évoluer au 1er janvier 2020.

Il deviendra forfaitaire et sera porté en déduction de l’impôt sur le revenu 2020. A partir du 1er janvier 2021, pour ces ménages, cette aide deviendra une prime unique versée au moment des travaux.

 

our les revenus les plus aisés, le CITE sera supprimé au 1er janvier 2020 et ne sera pas remplacé.

Une réforme pour plus de simplicité et d’efficacité

Cette réforme doit donc profiter aux revenus modestes et très modestes, pour leur permettre de réaliser des travaux de rénovation énergétique et réduire leurs frais de chauffage durablement. Le gouvernement justifie cette réforme par la volonté d’octroyer des aides plus simples en vue de transformer plus efficacement le parc de logements, et arriver à éliminer les nombreuses passoires thermiques encore présentes sur le territoire. L’objectif est de rénover 500.000 logements par an.

Or, les logements les moins efficients au point de vue énergétique sont le plus souvent occupés par des ménages aux revenus modestes et très modestes. A leur niveau, l’investissement pour entamer un projet de rénovation demeure un frein important. Pour les soutenir, le nouveau programme de soutien gouvernemental à la rénovation énergétique se veut plus simple et plus efficace. « La prime va faciliter le passage à l’acte des ménages, qui n’auront plus besoin de faire l’avance du montant couvert par cette nouvelle l’aide », justifiait le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Une prime forfaitaire pour chaque type de travaux

Jusqu’à présent, ménages modestes et très modestes pouvaient cumuler plusieurs aides, à savoir le CITE et le programme Habiter Mieux de l’Anah. Cette réforme fusionne donc ces deux aides en une seule prime, forfaitaire selon le type de travaux. Cette nouvelle aide répond désormais au nom de « Ma Prime Renov » et est versée au moment des travaux.

Le montant de la prime unique dépendra donc des revenus du ménages, de la composition des foyers, de leur localisation géographique – entre l’Île de France et les autres régions –, mais aussi du type de travaux réalisés. L’objectif, à de niveau, est d’encourager les projets de rénovation pour une efficacité énergétique optimale.

Désormais, donc, une prime forfaitaire sera accordée pour chaque type de travaux.

Pour quels types travaux peut-on bénéficier d’une prime unique ?

La loi de Finance 2020 établit la liste des travaux pour lesquels une prime unique à la rénovation énergétique pourra être octroyée :

INSTALLATION D’UN NOUVEAU SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET DE VENTILATION

  • Pompes à chaleur géothermique / Chaudière à granulés
  • Chaudières à bûches / Chauffage solaire
  • Pompes à chaleur air/eau
  • Ventilation double flux
  • Chauffe-eau solaire
  • Poêles à granulés
  • Partie thermique d’un équipement PVT eau
  • Poêles à bûches
  • Foyers et inserts (bûches ou granulés)
  • Chaudières à gaz très haute performance
  • Chauffe-eau thermodynamique
  • Dépose de cuve à fioul
  • Raccordement à un réseau de froid (logement collectif)
  • Raccordement à un réseau de chaleur (logement collectif)

ISOLATION

  • Isolation des murs par l’extérieur
  • Isolation des toitures et des terrasses
  • Isolation thermique des parois vitrées
  • Isolation des murs par l’intérieur
  • Isolation des rampants / plafonds de combles
  • Protection des parois contre les rayonnements solaires
  • Isolation des planchers bas

Total continue de vous soutenir dans vos projets d’économie d’énergie

Dans le contexte de cette réforme, Total entend continuer à vous soutenir dans la réalisation de vos projets visant à améliorer la performance énergétique de votre logement et à faire des économies de chauffage durablement.

Au départ des simulateurs dédiés à la rénovation energétique proposés sur notre site L’énergie tout compris et à travers notre programme Mon Energie Tout Compris, nous vous aidons à bien définir votre projet, à entrer en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique dans votre région et à bénéficier de l’ensemble des aides auxquelles vous avez droit. Laissez-vous guider et réalisez des économies d’énergie.