Jusqu’à 30% de la chaleur d’une habitation s’échappe par le haut. L’isolation des combles permet donc de réaliser, directement, de substantielles économies d’énergie mais aussi de garantir un meilleur confort à tous les occupants d’un ménage.

Pour réduire sa facture énergétique, il est recommandé de commencer par bien isoler son habitation. Et, plus particulièrement, de débuter par l’isolation des combles.

Isoler les combles pour limiter les déperditions les plus importantes

En effet, au sein d’une maison ou d’un immeuble, l’air chaud s’élève naturellement vers les étages et s’échappe par le toit. On estime qu’une bonne isolation des combles permet une réduction de la facture d’énergie pouvant aller jusqu’à 30%.

Bien avant de penser à isoler les murs ou encore les planchers, il faut donc s’assurer que les combles permettront de retenir la chaleur à l’intérieur. 

Un investissement rapidement rentabilisé

L’isolation des combles est un des investissements les plus rentables en faveur de la réduction de la consommation d’énergie à l’échelle d’une habitation.

Le coût des travaux est assez abordable. Il faudra compter entre 18 et 53 euros du m2 pour des combles perdus.

Pour les combles aménagés, entre isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, les prix peuvent évoluer entre 35 et 267 euros du m2.

En moyenne cependant, avec les économies qu’un tel projet de rénovation permet de réaliser, l’investissement peut-être rentabilisé endéans 6 ans.

Isoler ses combles en profitant des aides à la rénovation énergétique

Pour tout projet d’isolation des combles, tout propriétaire ou locataire peut bénéficier de mesures d’aide au financement. Parmi les plus connues, on peut citer le Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique (CITE), qui peut représenter jusqu’à 30% du montant total des travaux, ou encore la prime énergie. Depuis cette année, tout projet d’isolation peut bénéficier en plus d’une bonification de la prime énergie, mesure appelée « prime coup de pouce ».

 

Grâce à ces aides, qui peuvent être cumulées avec d’autres mesures incitatives à la réalisation de projets de transformation énergétique, le reste à charge du ménage dans le cadre de leur financement peut être considérablement réduit.

Une mesure d’isolation simple à mettre en œuvre

L’isolation des combles est sans doute le chantier le plus simple à réaliser. C’est particulièrement vrai si l’on parle de combles perdus. Si ces espaces ne sont pas destinés à être habités, il suffira d’appliquer une couche d’isolant au niveau de leur plancher.

Si l’on parle de combles aménagés ou destinés à l’être, c’est au niveau des rampants de la toiture que l’isolant doit être placé. Pour ce type de projet, il faut prendre en considération le fait que la structure isolante va empiéter de manière plus ou moins importante sur le volume de la pièce. L’isolation par l’extérieur, qui permet d’éviter une réduction des espaces de vie, est de plus en plus plébiscitée par les ménages. Ceux-ci profitent le plus souvent d’une rénovation de la toiture pour réaliser un tel projet d’isolation.

 

Allier économies et amélioration du confort

Au-delà des économies d’énergie qu’elle permet de réaliser, l’isolation des combles participe grandement à l’amélioration du confort thermique de l’habitation. En réduisant les déperditions de chaleur, on limite les flux d’air et les effets indésirables qui peuvent en découler. On peut se prémunir de courant d’air ou de certaines sensations de froid.

Sur le même thème

Sur le même thème