Le vide sanitaire est un espace vide situé sous le sol de la maison. Il sert principalement à lutter contre les remontées d’humidité. En isolant le vide sanitaire, on peut aussi réaliser des économies d’énergie.

 

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on laissait un espace vide entre le plancher d’une habitation et le sol ? On l’appelle le vide sanitaire. Il peut mesurer entre 20 cm de haut et 1,80 m. C’est au-dessus de cet espace que s’installe le rez-de-chaussée des maisons. Il peut s’étendre sur l’ensemble de la surface d’habitation et peut être accessible ou non.

À quoi sert un vide sanitaire ?

Le premier rôle du vide sanitaire est de lutter contre l’humidité. En effet, le sol sur lequel est construite l’habitation, suivant sa nature, peut être plus ou moins gorgé d’eau. Cet espace permet de se prémunir d’une éventuelle remontée d’eau. D’autre part, en cas d’inondation, il facilite l’évacuation des eaux. De cette manière, le vide sanitaire participe à la préservation du bâtiment dans le temps.

C’est aussi à travers cet espace que l’on pourra faire passer les canalisations, comme les tuyaux de chauffage par exemple, et divers raccordements. En étant directement accessibles par le vide sanitaire, ces éléments techniques peuvent être beaucoup plus facilement réparés en cas de problème.

Enfin, le vide sanitaire permet aussi de renforcer l’isolation de la maison. Cet espace rempli d’air permet de se prémunir des ponts thermiques. Grâce à lui, les échanges de chaleur entre le sol et le plancher de la maison sont limités.

Chaque construction dispose-t-elle nécessairement d’un vide sanitaire ?

Dans un projet de construction, l’élaboration d’un vide sanitaire n’est pas obligatoire. Toutefois, elle est vivement recommandée. Elle devient indispensable sur un sol argileux ou pour une construction dans une zone présentant des risques sismiques.

Dans certaines maisons, la cave jouera le rôle de vide sanitaire. Dans d’autres, il s’agira d’un tout petit espace, entre le sol et le plancher de la maison. Dans tous les cas de figure, le vide sanitaire doit être obligatoirement bien aéré, au moyen de bouche d’aération, pour permettre à l’air en son sein d’être régulièrement renouvelé.

Exemple de vide sanitaire

Est-il intéressant d’isoler son vide sanitaire ?

L’air est un isolant naturel. En laissant un espace rempli d’air entre le sol et le plancher de la maison, le vide sanitaire participe naturellement à l’isolation thermique de la maison. Cependant, il peut être intéressant de renforcer la résistance thermique au niveau du sol en posant une couche de matériau isolant sous le plancher de la maison.

La présence de vide sanitaire permet une isolation du sol par l’extérieur, simple à mettre en œuvre. Pour cela, il faut que le vide sanitaire soit accessible. De nombreux matériaux isolants peuvent être utilisés pour l’isolation du sol. Pour les choisir, il faudra considérer plusieurs éléments, et notamment la place disponible.

Les avantages d’une isolation du sol par le vide sanitaire

Quels sont les principaux avantages de l’isolation du sol ?

  • des économies d’énergie, avec une réduction de l’ordre de 10% de la facture de chauffage,
  • une diffusion plus homogène de la chaleur dans les pièces de vie,
  • moins de sensation de froid au niveau du sol
  • moins de problèmes d’humidité

Des aides sont accessibles pour vos projets de rénovation énergétique et plus spécifiquement pour l’isolation du sol. Découvrez-les au moyen de notre simulateur d’aides à la rénovation d’énergie.

Sur le même thème

Sur le même thème