De plus en plus de ménages choisissent d’isoler leurs murs extérieurs pour réaliser des économies d’énergie. En 2018, le marché a connu une croissance de 5 % par rapport à l’année précédente. Cette augmentation est notamment soutenue par les aides à la rénovation énergétique aujourd’hui disponibles. 2019 devrait confirmer cette tendance.

isoler par l'exterieur

Pour réaliser des économies d’énergie, renforcer l’isolation de son habitation est la première  des choses à faire. De plus en plus de ménages français ont compris que, pour réduire leur budget chauffage, il fallait commencer par éviter de dépenser l’énergie inutilement. Dans cette perspective, au-delà de l’isolation des combles et des planchers, il est aussi intéressant d’isoler ses murs.

Isoler les murs : par l’intérieur ou par l’extérieur ?

Il est possible d’isoler ses murs par l’intérieur ou par l’extérieur. Les ménages français privilégient le plus souvent de renforcer la résistance thermique de leurs murs par l’intérieur. C’est une solution plus facile à mettre en œuvre et moins coûteuse. L’isolation des murs par l’extérieur, en effet, implique de placer une couche de matériau isolant sur l’ensemble de la façade. C’est pour cela que, le plus souvent, l’isolation par l’extérieur s’envisage au moment de la construction du logement ou s’inscrit dans un projet de rénovation plus important de modernisation de l’enveloppe du bâtiment.

Isolation les murs par l’extérieur : une solution plus performante

L’isolation par l’extérieur a l’avantage d’offrir de meilleures performances qu’une isolation par l’intérieur. Elle permet de diminuer la consommation de chauffage de 30%. Isoler par l’extérieur présente d’autres avantages. Cette solution permet de supprimer la plupart des ponts thermiques sur l’ensemble de l’enveloppe du bâtiment. Par rapport à une isolation par l’intérieur, dans le cadre d’un projet de rénovation, isoler par l’extérieur permet de ne pas empiéter sur la surface habitable.

L’isolation des murs par l’extérieur : un marché en croissance

Un nombre croissant de ménages français semblent avoir pris conscience de l’intérêt d’isoler leur habitation par l’extérieur. Le marché de l’isolation thermique des murs par l’extérieur sous enduit a augmenté de 5 % en 2018 par rapport à l’année précédente.

C’est notamment les aides à la rénovation énergétique qui boostent le développement du marché. Beaucoup de projets de rénovation de façades, qui visaient une amélioration esthétique au départ, intègrent désormais les enjeux d’amélioration de la performance thermique des bâtiments. De plus en plus de propriétaires souhaitent en effet maintenir la valeur de leurs logements et, pour cela, en garantir une bonne performance énergétique. Isoler ses murs par l’extérieur est en outre un bon moyen de réduire rapidement sa facture de chauffage.

Les aides pour soutenir l’isolation des murs par l’extérieur

Surtout, il existe aujourd’hui de nombreuses aides pour procéder à l’isolation de ses murs par l’extérieur. Parmi elles, on peut citer le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), la Prime Énergie Total, un taux de TVA réduit ou encore des Eco-Prêt à Taux Zéro. Les ménages modestes, selon leurs conditions de revenus, peuvent aussi bénéficier des aides ANAH.

Sur le même thème

Sur le même thème