La fibre de bois est utilisée pour l’isolation thermique et acoustique d’un logement. Ce type d’isolant est fabriqué à partir de matériaux écologiques. La fibre de bois est idéale pour assurer l’efficacité énergétique d’un logement, car elle offre un réel confort en hiver comme en été. Cet isolant naturel est respectueux de l’environnement. Par contre, son utilisation comporte des avantages et des inconvénients.

 

Les caractéristiques de la fibre de bois

Les isolants en fibre de bois sont régis par la norme NF EN 13171 – Produits isolants thermiques pour le bâtiment – Produits manufacturés en fibres de bois (WF). D’une manière générale, ce type d’isolant se constitue d’un mélange d’au moins 80% de masse de fibres de bois ou de résidus de manufactures de bois défibrés et d’un liant. Le liant utilisé varie en fonction de la rigidité et de la souplesse recherchées. Les plus fréquents sont le polyuréthane, le polyester, le coton, le latex et le maïs.

Les isolants en fibres de bois sont disponibles sous différentes formes telles que les panneaux, les flocons, les laines et les feutres. Pratique, ce matériau peut servir à l’isolation de la toiture, des murs, du sol et des combles.

Les avantages de la fibre de bois

La conductivité thermique de la fibre de bois est assez faible, car elle est comprise entre 0,037 et 0,050 W/m.K (Watt par mètre Kelvin). Grâce à cette performance, ce matériau permet de réaliser des économies d’énergie en limitant les déperditions de chaleur. Il est donc adapté pour réduire l’utilisation du chauffage. Par ailleurs, la fibre de bois offre une très bonne isolation acoustique contre les bruits d’impact et aériens. Cette matière est capable d’absorber et de diminuer les sons gênants. De plus, elle se pose facilement.

La fibre de bois contribue également à la régulation de l’humidité. Perméable à la vapeur, ce matériau permet d’éviter les effets négatifs de la condensation tout en améliorant l’assainissement de l’air.

La plupart des isolants en fibre de bois reçoivent des traitements fongicides et insecticides pour mieux résister aux moisissures, aux champignons, aux rongeurs et aux insectes. En outre, certains matériaux sont traités pour mieux résister au feu.

D’un point de vue écologique, la fibre de bois est fabriquée à partir de matériaux recyclables et respectueux de l’environnement. Ce type d’isolant convient donc pour assurer le confort et la santé des résidents.

Les inconvénients de la fibre de bois

Malgré les performances de cet isolant, son utilisation comporte aussi quelques inconvénients. Comme la fibre de bois est une matière végétale hygroscopique, elle perd en performance une fois qu’elle est en contact avec l’humidité. Ce qui la rend moins résistante aux changements de température.

Au niveau du prix, les isolants en fibre de bois sont plus chers que ceux fabriqués dans des matières minérales et synthétiques. Son coût avoisine actuellement les 34 à 75 € par m² en fonction de sa rigidité.

Les isolants en fibre de bois sont hautement inflammables. Les risques d’incendie ne doivent donc pas être pris à la légère. Par contre, il est bon de savoir que les traitements ignifuges impliquent l’ajout de substances toxiques.

Sur le même thème

Sur le même thème