L’isolation de la salle de bain requiert une attention toute particulière. La chaleur et la vapeur d’eau, sur des courtes périodes, exposent la pièce à des risques d’humidité. Le défi sera donc de limiter les variations de la température tout en assurant une ventilation optimale de ce lieux propice à la détente.

 

 

A la sortie d’un bain ou d’une douche, chacun apprécie que la température ambiante de la salle de bain soit la moins éloignée possible de celle de l’eau avec laquelle on s’est délassé pendant quelques minutes. Et c’est bien normal. On a dès lors tendance à placer le thermostat du radiateur de la pièce d’eau au maximum le temps que l’on s’y trouve. D’autre part, en élevant la température de la salle de bain au-dessus de celle des autres pièces avoisinantes, l’on crée des ponts thermiques. La chaleur aura tendance à s’enfuir. Et pour être maintenue à un niveau élevé, il faudra chauffer d’autant plus.

Les avantages d’une bonne isolation de sa salle de bain

Conscient de ces déperditions, l’utilisateur trouvera plus avantages à bien isoler sa salle de bain.

1. Améliorer le confort thermique de la salle de bain

Premièrement, une bonne isolation améliorera le confort thermique de la pièce, en maintenant la chaleur en son sein, en évitant des courants d’air qui peuvent entrainer des sensations glaçantes lorsque l’on sort de la douche.

2. Limiter les déperditions de chaleur pour réaliser des économies

Ensuite, elle permettra de réaliser des économies d’énergie. En réduisant les déperditions, on limite les variations de températures. L’effort énergétique ponctuel pour garantir un niveau de confort acceptable est moindre.

3. Lutter contre les problèmes d’humidité

Enfin, on peut mieux lutter contre l’humidité, liée à l’utilisation de la pièce, qui peut dégrader les parois.

Faut-il mettre en place une isolation spécifique à la salle de bain ?

La salle de bain n’est pas une pièce comme les autres. Plus que les autres, elle est exposée à une forte humidité. Cela peut entrainer des dégradations sur le long terme, comme une usure des parois ou l’apparition de moisissure.

Dès lors, l’isolation de cette pièce est un peu particulière. S’il faut veiller à mettre en œuvre une enveloppe thermique qui permettra d’éviter la formation de ponts thermiques, il faut aussi être attentif au dispositif de ventilation.

L’enveloppe thermique de la salle de bain

Pour éviter toute déperdition de chaleur, il faut idéalement placer des matériaux isolants du sol au plafond. C’est d’ailleurs par le haut que la chaleur s’échappe principalement. A ce niveau, il faut un isolant particulièrement efficace et une pose qui garantit une bonne étanchéité.

Les murs aussi peuvent être isolés. Une isolation thermo-acoustique permettra, au-delà de la préservation de la chaleur dans la pièce, de garantir l’intimité de ceux qui l’utilisent.

S’il est possible de renforcer l’isolation du sol, la zone la plus froide, on peut aussi considérablement améliorer le confort des utilisateurs tout en optimisant la consommation d’énergie.

Privilégier des matériaux qui résistent à l’humidité

La salle de bain est une pièce plus humide que les autres. Il faut tenir compte de cette spécificité dans le choix du matériel isolant que l’on souhaite y poser. Il faut en effet que, tout en garantissant de bonnes performances thermiques, il soit résistant à l’humidité. Celle-ci, en effet, peut accélérer les phénomènes de tassement ou entrainer l’apparition de moisissures. Il est donc conseillé de privilégier des matériaux isolants hydrofuges.

La ventilation, un aspect à ne pas négliger

Pour éviter les problèmes liés à l’humidité, il est impératif de veiller à ce que la vapeur d’eau et la condensation ne stagne pas trop longtemps dans la salle de bain. Pour cela, il faut ventiler. L’ouverture d’une fenêtre peut suffire à l’aération de la pièce, à condition de veiller à bien l’ouvrir régulièrement, quelle que soit la saison.

Des systèmes de type ventilation mécanique contrôlée (VMC), ventilation mécanique répartie (VMR) ou ventilation mécanique par insufflation (VMI) permettront plus aisément de renouveler l’air régulièrement, de garantir la qualité de l’atmosphère tout en chassant l’humidité.

Il existe des solutions de financement intéressantes ainsi que des aides pour vous aider à isoler votre salle de bain. L’énergie tout compris peut vous aider à mieux réaliser vos projets.

Sur le même thème

Sur le même thème