Isolant très fréquemment utilisé pour les murs et les combles, la laine de verre est particulièrement efficace, tout en restant économique. Il faut toutefois veiller à appliquer la bonne épaisseur d’isolant pour obtenir les performances souhaitées. Voici comment savoir quelle est l’épaisseur requise.

 

L’isolation des combles ou celle des murs permet de faire d’importantes économies d’énergie, ce qui est bon tant pour l’environnement que pour votre portefeuille. Pour réaliser cette isolation, la laine de verre est encore très largement utilisée en France. Et pour cause : ce produit est à la fois économique et performant. Toutefois, il s’agit d’appliquer une épaisseur suffisante de laine de verre pour que l’isolation soit performante.

Les deux valeurs clés : résistance et conductivité

Deux éléments sont essentiels pour parvenir à calculer l’épaisseur nécessaire pour votre laine de verre, la résistance thermique et la conductivité thermique :

  • la résistance thermique représente la résistance qu’une épaisseur de matériau oppose au passage de la chaleur ;
  • la conductivité thermique est la capacité d’un matériau à laisser passer la chaleur.

En multipliant ces deux valeurs, on peu obtenir l’épaisseur de la laine de verre à appliquer.

 

Si vous souhaitez obtenir une résistance thermique de 6 m2/K/W, et que votre laine de verre présente une conductivité thermique de 0,04 W/m.K, l’épaisseur appropriée sera de 6 X 0,04 soit 0,24 mètre, soit 24 centimètres.

Quelle est l’épaisseur idéale pour chaque usage ?

En fonction de l’endroit où vous comptez poser de la laine de verre, il faudra privilégier des épaisseurs différentes.

L’épaisseur de la laine de verre pour les murs

La réglementation RT2012 impose la résistance thermique à atteindre pour la rénovation de murs anciens et pour la construction de murs neufs. Ainsi, si vous souhaitez isoler des murs existants, vous devrez leur faire atteindre une résistance de 3,7m2/K/W. Pour de nouveaux murs, il faudra arriver à 4 m2/K/W.

Cela signifie qu’en utilisant une laine de verre offrant une conductivité thermique de 0,04 W/m.K, l’épaisseur de votre couche de laine de verre devra être de :

  • 14,8 cm pour des murs anciens ;
  • 16 cm pour des murs neufs.

 

Attention toutefois : ces valeurs peuvent varier en fonction des matériaux utilisés pour les murs.

L’épaisseur de la laine de verre pour les combles

Les critères fixés par la réglementation pour l’isolation des combles aménagés sont encore plus stricts que pour les murs. Le toit est en effet le premier endroit de la maison par lequel s’échappe la chaleur. Ainsi, une résistance thermique de 8 m2/K/W est exigée. Cela signifie, pour une laine de verre présentant une conductivité thermique de 0,04 W/m.K, qu’une épaisse de 32 cm sera requise. Pour les combles perdus, cette épaisseur peut aller jusqu’à 45 cm.

Ces différents exemples doivent vous faire comprendre que la conductivité thermique du matériau isolant est un élément essentiel : plus elle sera réduite, moins l’épaisseur d’isolant à appliquer sera importante.

Pour vous faire accompagner dans votre rénovation énergétique, n’hésitez pas à consulter l’offre Mon énergie tout compris !

Sur le même thème

Sur le même thème