Selon l’Ademe, 58% des Français se plaignent d’avoir souvent trop chaud ou trop froid chez eux. Cet inconfort thermique résulte la plupart du temps d’un manque d’isolation ou d’un matériel de chauffage pas assez performant. Voici quelques conseils pour résoudre ce problème.

Confort thermique

En cette période de l’année, nombreux sont les Français à éprouver une sensation constante de froid chez eux. Cet inconfort thermique influe sur le bien-être au quotidien. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour remédier au problème.

Réaliser des travaux d’isolation

Sensation de froid, courants d’air… Ces symptômes sont souvent ceux dus à une habitation mal isolée. Les bâtiments très mal isolés sont appelés des « passoires thermiques ». Ceux-ci nécessitent d’importants travaux d’isolation. Mais par quoi commencer ? Voici les postes qui vous font perdre le plus de chaleur :

 

  • Le toit (30%) : Il doit être la priorité numéro 1 lorsqu’on souhaite conserver plus de chaleur dans une habitation. On estime en effet qu’il est responsable, à lui seul, de la perte de près d’un tiers de la chaleur dans une maison.

 

  • Les murs (25%) : les murs, eux, sont responsables d’un quart de la déperdition thermique.

 

  • Fuites d’air (20%) : On estime que dans chaque maison, il y a l’équivalent d’une grande fenêtre ouverte en permanence. D’où viennent ces fuites ? De la hotte, de la cheminée, des huisseries, des serrures, des gaines électriques…

 

  • Vitrages (15%) : les vitres arrivent en quatrième position au classement des postes de perte de chaleur.

 

  • Plancher et ponts thermiques (10%) : on appelle ponts thermiques les surfaces de la maison qui présentent une variation de la résistance thermique, causant des sensations de froid.

 

Une maison bien isolée permettra de conserver la chaleur entre ses murs et donc de réduire la sensation d’inconfort thermique.

 

Remplacement de votre chaudière

Les chaudières actuelles sont plus écologiques et possèdent un meilleur rendement que les versions plus anciennes. Il incombe donc aux propriétaires de chaudières vétustes de remplacer leur système de chauffage par du matériel plus performant.

Certes, l’achat d’une chaudière neuve représente un coût non-négligeable, mais cette installation neuve vous fera gagner en confort de vie. Elle vous permettra aussi de réduire votre consommation d’énergie et donc de faire des économies.

A noter également, qu’il est important de bien ventiler son habitation afin de faire circuler l’air et d’ainsi éviter l’humidité, qui peut mener à la formation de moisissures désagréables et nocives pour la santé. Un air humide sera aussi plus difficile à chauffer qu’un air sec, ce qui augmentera considérablement votre consommation d’énergie. Il est conseillé d’aérer chaque pièce de votre maison pendant quelques minutes chaque jour.

 

Une prime pour éliminer les passoires thermiques

Si la réalisation de ces travaux permet d’améliorer son confort thermique, il va de soi qu’ils peuvent représenter un investissement important. Pour venir en aide aux ménages plus modestes, le gouvernement français met à disposition, depuis plusieurs années, des aides financières. La dernière en date, MaPrimeRenov, a été lancée en début d’année et est destinée dans un premier temps aux ménages aux revenus modestes ou très modestes. Cette subvention, dont le montant varie en fonction du type de travaux réalisés dans la maison , s’inscrit au cœur de la démarche du ministère de la Transition écologique et solidaire, qui table sur la rénovation énergétique de 500.000 logements par an.

Total, en tant que partenaire, vous permet d’accéder facilement à cette nouvelle aide à la rénovation énergétique. Le site L’énergie tout compris, avec son simulateur d’aides à la rénovation énergétique, vous permet d’introduire votre demande.

 

Sur le même thème

Sur le même thème