Réglementation, bilan et ponts thermiques, isolation phonique, choix et prix des matériaux… À l’heure de se lancer dans une construction ou dans des travaux de rénovation énergétique, les questions peuvent être nombreuses. Retrouvez les 9 points à prendre en compte pour bien choisir son isolation thermique, avec L’énergie tout compris.

9 points à comprendre pour choisir son isolation thermique

1.  Qu’est-ce que la réglementation thermique ?

Pour bien choisir l’isolation thermique d’un bâtiment neuf, la réglementation thermique (RT) est à prendre en considération. La RT 2012 – actuellement en vigueur, en attendant la future RT 2020 – définit les caractéristiques thermiques du bâtiment afin de limiter sa consommation d’énergie dans des domaines comme le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage ou encore la climatisation.

2. Qu’est-ce qu’un bilan thermique ?

Afin de vous aider à choisir votre isolation thermique et cibler les travaux de rénovation énergétique prioritaires, réaliser un bilan thermique vous permettra de connaître la consommation énergétique de votre habitation et déceler d’éventuelles faiblesses comme les déperditions de chaleur.

3. Les ponts thermiques : qu’est-ce que c’est ?

Dans certaines zones de votre habitation, une faiblesse de l’isolation entraîne une faible résistance thermique : ce sont les ponts thermiques. Un problème à prendre en considération au moment de réaliser des travaux d’isolation, afin de conserver un logement avec de bonnes performances énergétiques.

4. Isolation thermique : où ont lieu les déperditions thermiques ?

Pour choisir son isolation thermique, mieux vaut connaître les principales zones de déperdition de chaleur. Elles se trouvent le plus fréquemment au niveau de la toiture. Les autres déperditions énergétiques ont lieu, ensuite, par les murs, par les vitres et fenêtres et, plus rarement, par le sol.

5. L’isolation phonique : comment ça marche ?

Bruit de pas, de robinetterie, téléviseur des voisins… Les raisons peuvent être multiples mais il est primordial de limiter la gêne causée par le bruit. Réalisez un diagnostic acoustique de votre habitation et ciblez – avec l’aide d’un professionnel – le type de nuisances sonores que vous subissez. Cela vous permettra de définir au mieux les travaux de rénovation et d’isolation phonique à réaliser.

6. Quel isolant thermique choisir ?

De nombreux critères sont à prendre en compte au moment de choisir son isolant thermique. Parmi eux :

  • Les performances thermiques ;
  • La longévité de l’isolant ;
  • Le prix de l’isolant ;
  • Les performances phoniques ;
  • La difficulté de la pose de l’isolant ;
  • Les éventuels effets de l’isolant sur la santé, etc.

 

7. Quels sont les différents labels d’isolation ?

Pour aiguiller votre choix d’isolation thermique et vous accompagner dans vos travaux de rénovation énergétique, plusieurs labels existent et offrent des garanties environnementales ou économiques, dont :

  • Le label Performance ;
  • Le label Effinergie ;
  • Le label PassivHaus ;
  • Le label Qualitel ;
  • Le label Acotherm, etc.

 

8. Comment isoler en construisant ?

Au moment de construire votre habitation, au-delà de leur solidité, veillez à ce que les matériaux utilisés soient également isolants. C’est ce que l’on appelle l’isolation répartie. Ossature bois, béton cellulaire, ou encore briques en terre cuite, autant de matériaux que vous pouvez utiliser et qui vous permettront de « construire malin ».

9. Quel est le prix des isolants thermiques ?

Au moment de lancer des travaux de rénovation énergétique et de choisir son isolation thermique, le prix fait figure de critère déterminant. Si la facture peut paraître élevée, il faut se rappeler que c’est un investissement sur le long terme, qui vous permettra de réaliser des économies d’énergie.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème