Les dispositifs de chauffage utilisant des énergies renouvelables sont aujourd’hui de plus en plus utilisés : ils permettent à la fois de réduire son empreinte environnementale et sa facture énergétique. Zoom sur les avantages d’un chauffage écologique, les différents équipements existants et les aides disponibles pour financer un projet de système de chauffage utilisant une énergie renouvelable.

 

Comment se chauffer aux énergies renouvelables ?

Pourquoi utiliser les énergies renouvelables pour se chauffer ?

Lors de la signature du « paquet énergie-climat 2020 » de l’Union européenne en 2008, la France avait établi comme objectif d’atteindre 23 % d’énergies renouvelables d’ici 2020. L’utilisation de systèmes de chauffage fonctionnant grâce à une énergie renouvelable en fait partie et est ainsi encouragée par l’État. L’enjeu environnemental est donc l’une des raisons pour lesquelles il est bon de se tourner vers un chauffage de ce type. Autre raison : pouvoir faire des économies sur sa facture de chauffage. En effet, même si un équipement de ce type est onéreux à l’achat (ainsi que son installation), il reste toutefois un bon investissement au fil des années. En effet, bien souvent, son utilisation permet de se chauffer et ainsi de diminuer ses dépenses en chauffage « classique ».

Chauffer sa maison écologiquement : avec quelles énergies ?

Les énergies renouvelables pour se chauffer sans impacter négativement l’environnement sont nombreuses. Tout d’abord, il y a le bois. Élément faisant partie de la biomasse, le bois énergie est très apprécié pour son coût peu élevé et son grand pouvoir calorifique. Le soleil est une autre source d’énergie pour un chauffage écologique. Ses atouts ? C’est une ressource illimitée dont l’exploitation n’émet pas de gaz à effet de serre. Viennent ensuite l’énergie géothermique dépendant de la chaleur de la Terre et l’énergie aérothermique qui, elle, dépend de la chaleur contenue dans l’air. Toutes ces énergies sont respectueuses de l’environnement. Attention toutefois : elles ne fonctionnent pas toutes de la même manière puisque des équipements propres à chacune d’elles doivent être installés.

Comment se chauffer avec le soleil ?Comment se chauffer avec le soleil

Chauffer son habitation grâce aux rayons du soleil est possible tout d’abord sans débourser un seul centime. En effet, l’orientation de vos pièces et la position de vos ouvertures peuvent faire monter la température de quelques degrés : c’est ce qu’on appelle la conception bioclimatique.

Second moyen de profiter des rayons du soleil pour avoir un chauffage écologique : utiliser des panneaux solaires thermiques. Généralement placés sur le toit des habitations, ils permettent de profiter de l’énergie solaire pour la convertir en chaleur. Cette chaleur est par la suite transmise à un ballon de stockage : l’eau chauffée sert ainsi à alimenter des radiateurs ou un plancher chauffant. Leur fonctionnement n’est donc pas le même que celui des panneaux photovoltaïques qui, eux, transforment l’énergie solaire en énergie électrique.

Comment se chauffer avec la biomasse ?

La biomasse représente l’ensemble des matières organiques pouvant se transformer en énergie comme l’est le bois. Le bois énergie est la première source d’énergie renouvelable en France. Vendu sous forme de granulés, plaquettes ou pellets, il est possible de s’en servir pour chauffer son logement grâce à une chaudière ou à un poêle adapté. D’un point de vue environnemental, ce chauffage écologique est intéressant si le combustible utilisé est totalement sec. Dans le cas contraire, la combustion serait mauvaise et dégagerait des polluants et des poussières.

Aujourd’hui, il existe des poêles à granulés de bois au rendement atteignant les 95 % : il est donc possible avec ce système de chauffer l’intégralité de son logement.

Comment se chauffer avec la géothermie ?

La géothermie est une technique visant à exploiter la chaleur stockée sous la surface de la Terre. Pour cela, il est impératif d’installer une pompe à chaleur géothermique. Son rôle est de capter la chaleur gratuite de la Terre pour la diffuser ensuite par un dispositif de radiateurs via un circuit de chauffage ou d’eau chaude.

La pompe à chaleur géothermique est reconnue pour assurer un chauffage efficace tout en faisant baisser votre facture. Installé par un professionnel détenteur de la qualification QualiPAC, ce système permet en effet d’économiser jusqu’à 70 % sur vos dépenses en chauffage.

Comment se chauffer avec l’aérothermie ?

L’aérothermie est une méthode permettant d’utiliser les calories de l’air pour chauffer son intérieur. Grâce à une pompe à chaleur air-air ou à une pompe à chaleur air-eau, les calories de l’air sont captées et soit diffusées directement à l’intérieur du logement dans le premier cas, soit injectées dans le circuit de chauffage dans le second.

Les performances de ces deux pompes à chaleur ne sont pas constantes et dépendent fortement des conditions climatiques durant lesquelles elles sont utilisées. Il est donc important de coupler ce système à un autre dispositif de chauffage d’appoint, de préférence choisi à énergies renouvelables.

À noter : dans le cas d’une pompe à chaleur air-eau, la production de chauffage peut atteindre jusqu’à 70 % des besoins d’un logement.

Combien coûtent en moyenne les principaux équipements de chauffage utilisant une énergie renouvelable ?

Le prix d’un équipement de chauffage écologique varie en fonction de plusieurs critères, notamment la puissance du produit choisi, sa capacité, etc. Voici les fourchettes de prix de différents systèmes vous donnant un ordre d’idée des dépenses à effectuer si vous envisagez un projet de ce type :

  • pompe à chaleur air-eau : entre 10 000 et 18 000 € ;
  • pompe à chaleur air-air : 6 000 à 15 000 € ;
  • pompe à chaleur géothermique : 20 000 à 50 000 € ;
  • poêle à granulés de bois : 4 000 à 15 000 €.

Sachez toutefois qu’il existe des aides et des subventions dont vous pouvez bénéficier pour faire diminuer le coût de ces équipements.

Quelles aides existent-elles pour financer ses travaux ?

Se chauffer grâce aux énergies renouvelables demande un investissement financier plus ou moins important. Pour aider les projets de ce type à voir le jour, l’État a mis en place différents programmes d’aides et de subventions. Il y a par exemple le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) qui permet d’être remboursé à hauteur de 30 % des sommes dépensées pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau. D’autres aides sont accessibles : la prime énergie, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), le taux de TVA réduit ou bien encore l’aide financière de l’Anah. Veillez également à vous renseigner auprès de vos collectivités locales via le site internet de l’Agence départementale d’information sur le logement (ADIL) : certaines structures proposent en effet des aides locales pour chauffer sa maison écologiquement.

Peut-on chauffer entièrement son logement grâce aux énergies renouvelables ?

Se chauffer aux énergies renouvelables est un choix écologique et économique. Ainsi, grâce aux différents dispositifs existants utilisant différentes énergies, il est possible de chauffer entièrement son logement. L’idée ? Combiner par exemple panneaux solaires thermiques et poêle à pellets. Comme l’énergie solaire est aléatoire et peut vous faire défaut en cas d’hiver rude et intense, l’énergie bois vous permet de rester au chaud en toute quiétude (si vous pensez à conserver un stock de pellets conséquent, bien entendu). Les concepts sont nombreux et ne sont pas figés : il ne tient qu’à vous de combiner les systèmes de chauffage correspondant à votre logement pour obtenir une bonne performance énergétique.

Chauffer sa maison écologiquement grâce aux énergies renouvelables est possible grâce à différents types d’équipements. Si vous avez le projet d’en installer un, veillez à prendre en compte les besoins de votre logement, votre lieu d’habitation mais aussi votre budget.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème