Vous vous chauffez à l’électricité et vous souhaitez améliorer la performance de votre installation ou encore réduire votre facture d’énergie ? Il est alors très important de faire le bon choix de radiateur. L’offre en la matière est tellement large que l’on peut facilement s’y perdre. L’énergie tout compris vous aide à vous y retrouver.

Radiateur électrique

L’électricité a longtemps été une énergie de chauffage privilégiée par les ménages en France. En 2014, selon l’Ademe, 34% du parc immobilier était équipé d’un chauffage électrique. A la même époque, en Allemagne, 5% des ménages avaient ce choix. Si cette exception française est moins marquée aujourd’hui, beaucoup de ménages continuent de profiter d’une chaleur produite par l’électricité.

Aujourd’hui, le chauffage électrique est encore considéré comme intéressant et économique quand il est alimenté par une installation domestique de panneaux solaires photovoltaïques.

Avantages et désavantages des différents types de radiateurs électriques

Comme toutes les énergies, l’électricité doit être consommée de manière plus responsable. Dans cette optique, les ménages qui se chauffent à l’électricité ont tout intérêt à faire évoluer leur installation, pour réduire leur consommation et réaliser des économies budgétaires. D’autant plus que les tarifs de l’énergie électrique subissent des hausses régulières. C’est notamment en optant pour les bons radiateurs électriques que l’on peut y parvenir.

Il existe un large choix de radiateurs fonctionnant à l’électricité : à inertie, à chaleur douce, rayonnant, soufflant, sèche-serviette ou encore convecteur. Chacun présente des avantages et des inconvénients.

Le radiateur rayonnant

Un radiateur rayonnant offre une montée rapide en température et permet une consommation électrique relativement maîtrisée. On regrettera l’absence d’inertie. Une fois coupé, on ne profite en effet plus d’aucune chaleur. Sa consommation électrique est élevée. Il peut également entrainer des problèmes de condensation.

Le convecteur

Le convecteur, quant à lui, est un système peu couteux, qui monte rapidement en température. Il est léger et compact. Cependant, il peut entrainer des effets de courant d’air et assèche l’air. Il emmagasine rapidement les poussières et est énergivore.

Le radiateur à inertie

Le radiateur à inertie diffuse une chaleur homogène et stable, garantissant un confort thermique optimal. Son rayonnement est important. Sa consommation est maîtrisée et c’est une solution économique. Cependant, il met du temps à chauffer et est relativement lourd et volumineux.

Comment bien choisir son radiateur électrique ?

Pour sélectionner la meilleure solution, il faut partir du besoin.
L’analyse doit tenir compte de plusieurs critères :

  • La pièce où le radiateur est installé
  • Le besoin d’adapter rapidement la température de la pièce selon les habitudes
  • Le volume à chauffer et l’isolation de la maison
  • Le budget

A chaque pièce son radiateur électrique

On pourra installer différents types de radiateurs en fonction de l’usage qui est fait de chacune des pièces de vie.

Par exemple, pour les principales pièces de vie, on privilégiera souvent des radiateurs à inertie, qui vont délivrer une chaleur homogène en permanence. Aujourd’hui, on pourra de préférence opter pour des radiateurs de cette catégorie à chaleur douce, avec un bon rayonnement, en cherchant les solutions permettant de réduire au maximum la consommation.

Dans une salle de bain, qui doit être chauffée sur une période de temps limitée, pourquoi ne pas installer un sèche-serviette électrique que l’on peut combiner à un radiateur soufflant ? Si la consommation de tels dispositifs est plus élevée, ils permettent une chauffe rapide.

Le convecteur est davantage recommandé au niveau des couloirs ou de pièces plus fonctionnelles comme la cuisine.

Isoler pour réduire sa consommation d’électricité

Le chauffage électrique peut peser très lourd sur la facture d’électricité. Pour alléger celle-ci, la première recommandation est de renforcer l’isolation de l’habitation. L’isolation des combles, en premier lieu, puis celle des murs, doivent permettre d’avoir un impact direct sur votre facture de chauffage.

A cette fin, vous pouvez actuellement profiter d’aides financières à la rénovation énergétique de votre habitation. Celles-ci sont directement accessibles via notre site L’énergie tout compris. Pour évaluer les aides auxquelles vous pouvez prétendre, essayez sans attendre notre simulateur.

Sur le même thème

Sur le même thème