Que représente la part des énergies renouvelables en France ? Si l’on en croit les chiffres communiqués par le Ministère de la Transition écologique et solidaire en 2018, elle a considérablement progressé ces vingt dernières années. Certaines, comme les biocarburants, les pompes à chaleur et l’éolien, connaissent un succès plus important que d’autres. Pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement, l’effort doit cependant se poursuivre.

Energie renouvelable en France : les chiffres clés en 2018

Le bilan des énergies renouvelables 2019, publié par le service statistiques du ministère de la Transition écologique et solidaire, fait état d’une progression régulière des énergies alternatives.

Une augmentation de 7% entre 2006 et 2016

Selon les chiffres clés 2018 des énergies renouvelables en France qui ont été communiqués, la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute s’élevait à 16%. Le Ministère de la Transition écologique et solidaire indique que cette part a progressé de 7 points entre 2006 et 2016, passant donc de 9,3% à 16%.

Si l’on considère son évolution depuis 1990, sa progression est de 69%. En quelques années, donc, les énergies renouvelables se sont positionnées comme la quatrième source d’énergie primaire, derrière le nucléaire, les produits pétroliers et le gaz.

Ces chiffres globaux ne permettent cependant pas de traduire comment les différentes énergies renouvelables sont aujourd’hui utilisées sur le marché. Le ministère a donc souhaité analyser de plus près le marché des énergies renouvelables, pour voir lesquelles étaient aujourd’hui les préférées des Français.

Les pompes à chaleur, les biocarburants et l’éolien ont le plus progressé

Depuis 20 ans, les marchés qui progressent le plus sont ceux des pompes à chaleur, des biocarburants et de l’éolien. Cependant, ce sont la filière bois-énergie et l’hydraulique qui prédominent sur le marché. A elles deux, elles représentent en effet 60% du marché des énergies renouvelables.

La filière bois-énergie seule représente 41,2% du marché, alors que la part de l’hydraulique dans les énergies renouvelables s’établit à 19,8%.

Suivent les biocarburants, qui représentent 9,3% du marché des énergies renouvelables, puis les pompes à chaleur (8,4%) et enfin l’éolien (7,1%).

La revalorisation des déchets en énergie, le biogaz, le solaire photovoltaïque, la géothermie et les autres nombreuses sources d’énergies renouvelables constituent ensemble moins de 15% de la part des énergies renouvelables en France.

Doubler la part des énergies renouvelables d’ici 2030

L’analyse de ces chiffres permet de rendre compte de l’effort qu’il reste encore à accomplir pour atteindre les objectifs de transition énergétique définies par l’Union européenne et plus singulièrement par la France.

Dans son plan énergie-climat 2030, l’Union européenne s’est fixé comme objectif d’atteindre une part de 27% d’énergies renouvelables dans la consommation finale brute. La France a choisi de poursuivre des objectifs plus ambitieux encore. Dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, elle a porté cet objectif à 32% en 2030. La France doit donc doubler la part d’énergies renouvelables dans la consommation finale brute.

Faire des économies avec le renouvelable grâce à Mon Energie Tour Compris

Chacun, en menant des travaux de rénovation énergétique, peut contribuer à l’effort pour atteindre cet objectif. Aujourd’hui, de nombreuses aides financières existent pour inciter les ménages français à recourir aux énergies renouvelables pour se chauffer. L’offre Mon Energie Tout Compris de Total, notamment, vous permet d’accéder à ces aides pour le remplacement de votre ancienne installation de chauffage par une nouvelle, moins énergivore, s’appuyant sur des énergies renouvelables ou encore pour l’installation d’une pompe à chaleur

Sur le même thème

Sur le même thème